Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles RÉCents

  • Bonnes fêtes quand même, à toutes et tous ...
    CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 16 DÉCEMBRE 2021 Décor extérieur puis intérieur : Dès 18 h 30, sur le parvis de l’hôtel de ville, une centaine de personnes avec pancartes et une petite sono se rassemble et proteste contre le pass sanitaire, et pour plusieurs...
  • Faire cesser l'insupportable...
    COMMUNIQUÉ Nous venons de prendre connaissance de la lettre anonyme que Patrice Anato, député de notre circonscription, a reçu à l’Assemblée nationale. Cette lettre contient des insultes racistes et des menaces de mort. Nous sommes indignés et révoltés...
  • Mieux que les images, de la bonne lecture ...
    Conseil municipal du jeudi 18 novembre 2021 En guise d'introduction , on remerciera Mme le Maire de nous avoir informé qu'elle était malade, depuis au moins deux jours, suite à l'injection de la 3ème dose du vaccin ARN messager qu'elle avait reçue probablement....
  • La rage et l'humanité ...
    Billet de blog 25 nov. 2021 À l'indignation, monsieur Darmanin, a succédé la rage Au lendemain du drame qui a coûté la vie à 27 personnes dans la Manche, Michaël Neuman, directeur d'études au Centre de réflexion sur l'action et les savoir humanitaires...
  • Chasse aux sorcières noiséennes ...
    Il a fait son boulot, il est sanctionné ! Décidément, il ne fait pas bon avoir le souci de la qualité du travail et du Service Public à Noisy-le-Grand ! Malgré de nombreuses alertes, une lettre ouverte à Madame le Maire le 21 septembre, une manifestation...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 23:59
On aurait du s'en douter. Mme Bachelot n'invente rien. La marchandisation de la santé est tout simplement le fait de directives européennes... Disons qu'elle va un peu plus vite qu'avant puisque son patron le lui a demandé !

Alors quand il s'agit de mieux comprendre, rien ne vaut (sic) un lieu d'information et de débat :


Et le lien pour la totalité du document et les conditions du colloque :
Colloque-Europe--la-sant--dans-la-tourmente.pdf Colloque-Europe--la-sant--dans-la-tourmente.pdf
Partager cet article
Repost0
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 22:00
Partager cet article
Repost0
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 20:00
Vous avez entendu parler de ce rapport remis au ministre de l'Ecologie ?
Nous, pas vraiment ! Ce qu'il y a de certain, c'est que le sujet merite notre vigilance ... par ces temps d'hyper marchandisation ...

Partager cet article
Repost0
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 18:07
Comment va notre bonne ville ?

Nous allons le savoir encore un peu plus cette semaine. Pas moins que deux conseils municipaux pour nous maintenir en forme !!!

Le premier, jeudi prochain avec son cortège de "bonnes nouvelles" dont pas la moindre, la création de la ZAC du Clos d'Ambert et le second - quasiment extraordinaire - le vendredi... Eh oui, vous avez bien lu, c'est le lendemain ...

Pourquoi ? Parce que Monsieur le Maire veut que nous votions un voeu et pas n'importe lequel ! Un voeu qui s'intitule "Pour une mobilisation de l'Etat au Pavé Neuf", rien de moins.

Vous voulez en savoir plus ? Alors le jeudi 14 mai, c'est en mairie centrale à 19 h 30 comme d'hab. Et le vendredi 15 mai, c'est .... au gymnase Louison Bobet , rue de l'Université mais à 18 h 30 !

Vous êtes bien entendu invités comme tout bon citoyen... puisque vous êtes chez vous.

Les élus de "Noisy Solidaire, à gauche vraiment"
Partager cet article
Repost0
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 16:43

Le Grand Paris mérite un grand débat ... démocratique ! Si nous ne connaissons pas encore la position de Noisy le Grand et de son député maire, on pourra toujours lire le point de vue du maire de Sevran, commune bien moins riche que notre ville.

Les questions (ou affirmations) posées concernent tout le territoire donc ne nous privons pas de cette réflexion ...

voici le lien en PDF, il suffit de cliquer :
Une-revolution-politique-pour-la-metropole-parisienne-1-.pdf Une-revolution-politique-pour-la-metropole-parisienne-1-.pdf


Partager cet article
Repost0
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 18:16
Pour les habitué(e)s et pour les autres ... pour la curiosité, qui n'est pas un si vilain défaut quoique l'on en dise dans Landernau :


Et le lien en format PDF : cerises32.pdf cerises32.pdf

































Un petit plus ?




Avec le lien : Newsletter-N-7.pdf Newsletter-N-7.pdf
Partager cet article
Repost0
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 09:38
Grippe Porcine Mexicaine ou H1N1 :

Quand le fric et l’agriculture productiviste pourraient être mis en cause ...

 

Comment un virus qui mute peut-il mettre le monde entier en alerte ?

Pourtant, ce virus n’aurait peut-être pas muté n’importe où !

Une zone d’élevage de porcs, dans l’État de Veracruz, au large de la côte orientale du Mexique pourrait constituer la source de la grippe porcine.

Imaginez une petite ville de 3.000 habitants autour de laquelle ont produit chaque année un million de porcs !

Les fermes Carroll appartiennent au groupe Smithfiels Foods, le numéro 1 américain et mondial de la charcuterie.


Ce petit article sur le site de Radio France Internationale vous interesse ?

Alors cliquez sur le lien :


http://www.rfi.fr/actufr/articles/112/article_80559.asp

 

Partager cet article
Repost0
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 15:10
Régulièrement, dans notre bonne ville, fleurissent les affiches du Parti Socialiste collées avec constance - n'y voyons pas malice - par les militants de la section locale. Cela fait partie du jeu, si l'on peut dire ! Il y a même une expression pour cela chez les adhérents des organisations politiques : "il faut tenir les murs"...

Pourquoi, en effet, dans la grande tradition de l'affichage politique, se priver de cette méthode pour faire avancer ses idées et participer activement du débat démocratique ? Rien de plus normal ! Nous nous arrêterons pas sur la gue guerre de l'affichage, elle est de peu d'intérêt, pour autant d'ailleurs qu'elle intéresse en ce moment la population qui, sans doute, a d'autres "chats à fouetter", hélas.

Par contre, il est des affiches qui font plus mal que d'autres, voire qui pourraient selon les réalités locales, s'avérer peut-être contreproductives... C'est du moins un point de vue qui peut se défendre quand on connaît un petit peu la situation financière florissante de notre commune.

Forte d'une fiscalité maintenue au niveau de l'an dernier, l'équipe majoritaire va poursuivre obstinément sa politique à laquelle, il faut le rappeler encore et encore, trois électeurs sur quatre n'ont pas jugé utile de donner quitus ni de valider le futur.

Bien... Les institutions sont ainsi faites qu'à défaut de proportionnelle intégrale, ce qui pourrait sembler normal à l'échelle communale, une majorité se voit légitimer en raflant ... la majorité du conseil municipal sans avoir un aval clair de la population qu'elle prétend représenter...  Que l'on se rassure, ou que l'on s'en inquiète, c'est au choix, ce qu'il y a de certain, c'est qu'à notre connaissance, toutes les formations politiques semblent s'en accommoder. Argument suprême : la stabilité de nos institutions représentatives...

C'est ainsi, c'est le jeu, ma pauvre Lucette, à moins que dans d'autres temps, cette question très, très démocratique ne soit reposée par une majorité de députés soucieuse de la qualité du mandat donné. A moins qu'il ne s'agisse que de pouvoir ? Va savoir, Charles !

Nous digressons, nous digressons alors que ce n'était pas le sujet du jour. Le sujet du jour, c'est l'affichage politique et il est temps d'y revenir en disant notre perplexité à la lecture du message politique du moment dont témoignent les panneaux d'affichage libre, comme on dit, à Noisy le Grand.

Ainsi, le pouvoir d'achat, il ne faut plus en parler, il faut l'augmenter ? Mais alors, nous n'avons rien compris à l'augmentation des tarifs des services municipaux à destination des familles, notamment, quand le budget prévisionnel voté récemment nous apprend que les recettes de ces derniers vont progresser de 30% ? Nous n'avons rien compris, non plus, à l'impôt implicite que sont les euros sonnants et trébuchants qui alimentent les parcmètres, et qui sortent de la poche des résidents et noiséens de tous quartiers pour l'essentiel ? 

Il est vrai toutefois que la ville va prendre en charge une bonne partie des fournitures scolaires dans les écoles, même s'il semble que la mise en oeuvre de cette mesure sociale soit un petit peu contreversée selon nos informations...

Mais cela fait-il la bonne différence ? Pas certain ! Un exemple simple : une famille de deux enfants en âge scolaire, hors collège et lycée, voit l'école de ses enfants obtenir le bénéfice de deux fois 50 euros au titre des fournitures scolaires, soit 100 euros. La redistribution est incontestable dans le principe.
La même famille, pour éviter les nombreuses verbalisations de la police municipale ou nationale, acquiert une carte de stationnement résident et s'acquitte de 5 euros par semaine qu'elle multiplie par 47 semaines (moins 5 semaines de congés payés), soit 235 euros... Delta : + 135 euros par an ! Nous ne parlerons pas des PV qui pleuvent et de ceux qui payent les parcmètres sans carte de résident ...

C'est vrai, il y a des familles sans voiture mais il est aussi des familles dont les enfants ne sont plus concernées par les fournitures scolaires.

Quelle conclusion peut-on en tirer ? Rien, mis à part que les affiches et leur slogan sont parfois impitoyables et que le pouvoir d'achat, c'est ceux qui le subissent qui en parlent le mieux ...

On a le droit de voir rouge  

Partager cet article
Repost0
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 18:35
La Gauche Unitaire est une organisation nouvelle, fondée par des militant(e)s du NPA en désaccord avec leur formation d'origine.
Pour des raisons que l'on comprendra à la lecture du texte suivant, ces dernier(e)s participent activement au Front de Gauche aux côtés du PCF et du Parti de Gauche.

Soucieuse visiblement d'élargir le cadre actuel du rassemblement auquel elle participe, la Gauche Unitaire a souhaité interpeller

constituée, il y a quelques mois déjà.

Voici le point de vue de la



La Fédération : prendre la posture de l’unité ou construire l’unité ?

par Gauche Unitaire


Après s’être, comme nous, engagée dans le combat pour le plus large rassemblement de la gauche sociale et écologique aux élections européennes, la Fédération annonce que, jusqu’au dépôt officiel des listes, elle continuera à militer pour une fusion entre les listes du Front de gauche et celles du NPA. Mais aussi qu’en cas d’échec, elle appellera indistinctement à voter pour les listes opposées à la droite et au traité de Lisbonne. Autrement dit, pour les listes du Front de gauche, du NPA et de Lutte ouvrière…Une telle position nous pose problème.

La volonté de réaliser à l’occasion des élections européennes l’unité des forces antilibérales et anticapitalistes, incluant à côté du PCF et du PG le NPA, est parfaitement juste. Nous la partageons et avons mené jusqu’au bout le débat en ce sens au sein de la LCR et du NPA.

Mais les votes du congrès du NPA, confirmés par les décisions du Conseil politique national des 7 et  8 mars, ont consacré le refus délibéré de la perspective d’un Front de gauche au profit d’une logique de cavalier seul, dont les arrières-pensées électoralistes ont été tout à fait déterminantes même si elles n’ont jamais été avouées comme telles.

On peut, et Gauche Unitaire le fait également, continuer à prôner un rapprochement des uns et des autres pour parvenir à des listes communes. C’est ce qu’il faudrait pour donner toute sa force au Front de gauche et aux réponses qu’il lui faut porter. On ne saurait, pour autant, se comporter comme si l’impossibilité d’y parvenir jusqu’alors relevait de simples incompréhensions ou du choc de comportements également diviseurs.
La question est incontournable de savoir si cette division est justifiée politiquement par des divergences politiques insurmontables, comme l’affirme la direction du NPA, ou si cette même direction du NPA en porte seule la responsabilité.

Notre propre décision d’intégrer le Front de gauche fut la conclusion de notre tentative d’empêcher une logique de repli de prévaloir. En conscience, nous ne pouvions cautionner un comportement privilégiant un prétendu intérêt de parti au détriment de l’intérêt général du peuple de gauche, des acteurs et actrices du mouvement social, de ces hommes et de ces femmes de gauche qui souffrent de trop d’inégalités imposées et d’injustices subies !

Le Front de gauche a systématiquement agi en direction du NPA pour débattre des conditions permettant à celui-ci de s’associer à cette alliance électorale. De son côté, la direction du NPA a fixé des conditions, de surcroît à géométrie variable, visant à rendre impossible cette unité.

Dans ces conditions, si le communiqué de la Fédération renvoyant dos-à-dos le Front de gauche et le NPA réalise peut-être un équilibre entre les diverses composantes de la Fédération, il ne nous en apparaît pas moins comme un choix de nature à stériliser les apports militants d’une composante importante de la gauche de gauche.

Certes, les discussions menées entre la Fédération et le Front de gauche se sont d’emblée enlisées, créant une situation confuse. Nous le regrettons. Mais force est de constater qu’elles ont eu lieu dans des conditions qui n’étaient pas de la plus grande clarté. Alors que ADS avait décidé d’intégrer en tant que telle le Front, les Alternatifs pour leur part négociaient d’un côté avec le Front de gauche et de l’autre avec le NPA, pour finalement décider de ne pas participer à la campagne des européennes. Les composantes écologistes de la Fédération considéraient ne pas devoir entrer en compétition avec les listes de Cohn-Bendit où se retrouve José Bové. Quant aux Communistes unitaires, ils se trouvaient en situation difficile du fait de leur double statut de composante du Parti communiste et de structure indépendante, et du conflit que cela créait avec la direction du PCF. Reste la Coordination des collectifs unitaires, qui ne peut à elle seule représenter l’ensemble de la Fédération… Et dont on peut s’inquiéter de la voir aujourd’hui considérer que l’échec de l’unité est patent et qu’il faut à présent songer à faire mieux aux régionales !
Cette situation est profondément dommageable, et on voit combien elle empêche nombre de forces et de militants qui sont les plus sincères partisans de l’unité des forces à gauche du PS d’intervenir dans cette campagne décisive.

Chacun et chacune doit à présent faire le constat lucide de la situation. Le Front de gauche est la seule offre unitaire de la gauche de gauche pour cette bataille des européennes. Parce qu’elle regroupe nationalement le Parti communiste, le Parti de gauche et la Gauche unitaire (qui y apporte l’acquis de la bataille pour l’unité conduite jusqu’au bout au sein du NPA, ainsi que l’expérience des militantes et militants issus d’autres traditions qui l’ont rejointe depuis). Parce que, sur le terrain, le Front se voit rejoint par des militants ou structures de la gauche alternative ou de l’écologie anticapitaliste (c’est, par exemple, le cas en Meurthe-et-Moselle). Parce qu’il est ouvert à toutes et à tous, au-delà des forces organisées qui l’ont impulsé.

Rien ne saurait, dès lors, empêcher au maximum de forces et de militants de s’inscrire dans la campagne du Front de gauche. Cela suppose de ne pas se réfugier dans un positionnement consistant à répéter que les responsabilités de la division sont imputables aussi bien au Front de gauche qu’au NPA. Et, surtout, à prendre la mesure des enjeux de cette campagne.

Alors que la crise nous menace des plus grandes catastrophes, sur les plans social, écologique, démocratique, que la colère sociale est à son paroxysme, l’inexistence d’une alternative digne de ce nom à gauche représente le principal atout de la droite et du patronat. Selon que le Front de gauche, par son intervention militante et ses résultats électoraux, rencontre un écho populaire, ou selon qu’il subit un échec, tout le monde peut voir que les conditions ne seront pas le mêmes au regard du rapport de force d’ensemble, entre la droite et la gauche, et au sein de la gauche. La capacité à poursuivre au-delà des européennes la politique en faveur d’une perspective unitaire en dépend.

C’est pourquoi nous regrettons profondément le choix fait par les Alternatifs de neutraliser leur intervention dans cette campagne. Nous regretterions tout autant que les courants et militants regroupés dans la Fédération se retirent d’un rendez-vous politique essentiel et que, à l’inverse de toute leur tradition, ils n’oeuvrent pas à construire la dynamique militante et populaire du Front de gauche…

A l’inverse leur implication favoriserait  un développement du Front de gauche, l’élargissement des comités de campagne, l’entrée sur la scène politique d’acteurs du mouvement social qui peuvent permettre de dépasser les limites des organisations qui ont initié le Front de Gauche et enclencher une réelle dynamique populaire et militante. Celle-ci permettrait de rouvrir  le débat sur l’alternative à gauche dont nous avons besoin.


Partager cet article
Repost0
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 21:58
Une petite histoire de grenouille ?

C'est parti : Histoire_de_la_Grenouille.pps Histoire_de_la_Grenouille.pps

Partager cet article
Repost0