Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles RÉCents

  • Bonnes fêtes quand même, à toutes et tous ...
    CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 16 DÉCEMBRE 2021 Décor extérieur puis intérieur : Dès 18 h 30, sur le parvis de l’hôtel de ville, une centaine de personnes avec pancartes et une petite sono se rassemble et proteste contre le pass sanitaire, et pour plusieurs...
  • Faire cesser l'insupportable...
    COMMUNIQUÉ Nous venons de prendre connaissance de la lettre anonyme que Patrice Anato, député de notre circonscription, a reçu à l’Assemblée nationale. Cette lettre contient des insultes racistes et des menaces de mort. Nous sommes indignés et révoltés...
  • Mieux que les images, de la bonne lecture ...
    Conseil municipal du jeudi 18 novembre 2021 En guise d'introduction , on remerciera Mme le Maire de nous avoir informé qu'elle était malade, depuis au moins deux jours, suite à l'injection de la 3ème dose du vaccin ARN messager qu'elle avait reçue probablement....
  • La rage et l'humanité ...
    Billet de blog 25 nov. 2021 À l'indignation, monsieur Darmanin, a succédé la rage Au lendemain du drame qui a coûté la vie à 27 personnes dans la Manche, Michaël Neuman, directeur d'études au Centre de réflexion sur l'action et les savoir humanitaires...
  • Chasse aux sorcières noiséennes ...
    Il a fait son boulot, il est sanctionné ! Décidément, il ne fait pas bon avoir le souci de la qualité du travail et du Service Public à Noisy-le-Grand ! Malgré de nombreuses alertes, une lettre ouverte à Madame le Maire le 21 septembre, une manifestation...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 17:05

A Noisy... et nous sommes bien contents d'en être !

 

manifestation-1er-mai-marne-la-vallee-mlv-noisy-champs.jpg

 

A Paris, l'après midi


Manifestation de Bastille à Nation
Heure : 15h00
Organisation : CGT, FSU, SOLIDAIRES

 

 

....puisque la CFDT préfère fêter ailleurs l'ANI avec l'UNSA et la CGC...

Ce qu'il y a de certain, c'est que le MEDEF ne viendra pas à la Bastille. Peut toujours aller faire la fête avec les autre signataires de l'ANI !

 


Partager cet article
Repost0
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 10:00

INVITATION-19-AVRIL-2013-pdf.jpg

Partager cet article
Repost0
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 19:03

Logo.JPGLe conseil municipal s’est réuni le 28 mars 2013. Pour « Noisy solidaire, à gauche vraiment », c’est encore le second conseil qui marque le respect des engagements électoraux puisqu’il voit siéger Patricia BETUEL, membre du Parti Communiste, après la démission annoncée d’Etienne DOUSSAIN, membre de la Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique, le 25 février dernier. Ainsi l’alternance aura été totalement respectée avec la démission, il y a un peu plus d’un an, de Sylvie MONNIN, membre du Parti Communiste, laissant sa place à Véronique JACQUET, membre du Nouveau Parti Anticapitaliste. La rotation des mandats, c’est quand même autre chose que le cumul des mandats et le pseudo- professionnalisme que certain(e)s affichent au point de siéger sans interruption depuis avril 1995.

On est comme ça à « Noisy solidaire, à gauche vraiment ! ». Même que l’on s’interroge sur le principe de la révocation d’élus en cours de mandat sous forme de référendum d’initiative populaire !

Mais revenons à nos moutons du moment, c'est-à-dire à ce conseil de transition qui s’est tenu pour nous dans des circonstances exceptionnelles en raison de l’absence douloureuse et difficile de notre amie Véronique. Qu’elle soit certaine, s’il fallait le redire, de notre soutien et de notre affection.

C’est donc seule, mais soutenue par plusieurs noiséens dans la salle réservée au public, que notre nouvelle conseillère municipale a assumé son premier conseil avec quarante points et pas des moindres à l’ordre du jour. Chapeau, Patricia…

I. Administration générale
1) Approbation compte-rendu 

Abstention de « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! », bien évidemment, la censure des interventions étant monnaie courante dans notre bonne ville…

2) Demande de subventions pour réalisation de 4 opérations de valorisation de patrimoine communal 

Intervention de « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! »Planfort02

A propos du Fort de Villiers, Noisy solidaire, à gauche vraiment accueille avec satisfaction le projet de valorisation de ce patrimoine trop longtemps délaissé et nous souhaiterions savoir si la majorité a déjà retenu une ou deux hypothèses sur le devenir de cet espace.

La réponse de la majorité municipale nous a laissé sur notre faim… d’information sur l’évolution de ce patrimoine noiséen mais vote positif de « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! ».

3) Subventions valorisation bords de Marne 

Dossier déjà présenté qui en soi n’entraine pas de critiques fondamentales. Bien logiquement, une abstention, ni négative, ni positive de « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! ».
4) Rapport sur la situation en matière de développement durable

Dossier important dont il faut prendre acte, alors Patricia BETUEL a fait l’intervention suivante :

Mr le Maire, Noisy solidaire prend acte des efforts de la municipalité en matière de développement durable.

Cependant, le rapport omet 2 questions fondamentales :

1. la question de l'impact écologique fait par les projets de construction de la Ville qui rognent petit à petit les zones pavillonnaires

 2. la question de l'impact écologique fait sur les espaces naturels avec la construction de la Marina et la volonté de la municipalité d'ouvrir le Bois Saint Martin au public

On pourrait rajouter un troisième point concernant la délégation du service publique en matière de restauration qui participe aussi au manque d'ambition de la ville en matière écologique puisque le recours à un prestataire limite la marge de manœuvre sur la question du bio et des filières locales mais j'y reviendrais.

Noisy solidaire tient donc à rappeler que les zones pavillonnaires participent aussi au maintien de la biodiversité par leurs jardins -et les sources qui y sont présentes- et que le développement durable de la ville ne saurait se passer du fragile équilibre à préserver entre impératifs en matière de logement et préservation des quartiers pavillonnaires. 

Or le sentiment de beaucoup d'habitants de Noisy est celle d'un bétonnage massif et l'efficacité énergétique des bâtiments que vous mettez en avant dans votre rapport ne masque pas l'impression qu'on construit partout, n'importe comment et à n'importe quel prix. 

pochoir2_pms500.jpgEnfin pour revenir à l'aménagement des bords de Marne, nous n'y sommes pas opposés dans l'absolu tel qu'il se présente dans ce rapport mais il nous semble que la présence d'une marina réduit à néant les vœux de valorisation de la Marne en terme écologique. 

En résumé, nous déplorons réellement que ce rapport pourtant si riche ne soit pas cohérent avec la politique de densification urbaine de la ville telle qu'elle existe aujourd’hui.

Il va de soi que les réponses de la majorité municipale dont celle de Sylvie Dufresne, tête de file d’Europe Écologie – les Verts, n’ont pas convaincu par leur pertinence.

II. Affaires financières
5) Adoption du budget primitif 2013

Après l’habituel présentation du 1er adjoint, saluons l’effort, avant de voter contre le budget proposé, « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! » a fait la déclaration suivante :

Mr le Maire, sans reprendre les arguments déjà développé par mes colistiers, nous pensons que les orientations budgétaires nationales accélèreront la récession ; et c'est dans ce contexte que pèse aussi le poids de la baisse globale des dotations de l'État dont vous faîtes vous même mention dans le rapport de présentation.

Cette baisse implique donc nécessairement de trouver d'autres marges de manœuvres soit par la fiscalité locale, soit sur le coup des services rendus.

Vous affirmez donc que vous maintiendrez les taux de la fiscalité locale, nous en prenons acte : les habitants de Noisy en jugeront d'eux-mêmes, comme ils jugeront aussi de l'augmentation des tarifs des services auxquels ils ont le droit...

L'endettement de la ville continue à monter tranquillement à mesure de ses lourds engagements et pourtant, vous continuez à maintenir une enveloppe de 16 à 17 millions d'euros au titre de projets d'acquisitions foncières en 2013, ce qui vous semble visiblement cohérent dans le contexte actuel de récession… affiche-salaires-PS.jpg

Ce qui ne vous a pas semblé cohérent en revanche ce sont nos propositions de gel des tarifs de restauration scolaire et périscolaire et nous le regrettons vivement.

Enfin, pas grand chose sur le plan social à part une petite augmentation de l'enveloppe des subventions aux associations qui ne saurait répondre à la dégradation de l'environnement social.

Nous le regrettons vivement et c'est la raison pour laquelle Noisy solidaire votera contre ce projet de budget.

6) Fiscalité directe 

Suite logique du dossier précédent, « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! » s’abstient tout en pensant qu’entre le gel des taux annoncé et la réalité des impôts fonciers et locatifs, les noiséens feront eux-mêmes la différence entre 2012 et 2013.
7) Subventions pour quelques associations 

Pas de raisons de gêner le fonctionnement associatif donc vote positif de « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! »
8) Attribution d'une subvention de fonctionnement au centre communal d'action sociale (CCAS)

Bien que « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! » est voté pour cette subvention, il fallait marquer la différence de conception de la solidarité. Ce fut fait avec la déclaration suivante :
Monsieur le Maire, Noisy solidaire à gauche vraiment accordera son vote pour l'attribution d'une subvention au CCAS mais nous l'avouons, avec beaucoup d'amertume car enfin si dans le rapport de présentation du budget, vous déclarez avoir maintenu le niveau de subvention, nous attendions qu'un réel effort soit envisagé au regard des méfaits que la crise économique fait peser et continuera à faire peser sur nos concitoyens les plus fragiles.

Dans le budget primitif, des augmentations budgétaires sont envisagées devant telle ou telle nécessité, mais en matière de subvention au CCAS, on reste mesuré, voir frileux : 774 110 euros, ce n'est même pas la moitié du budget « publicité et relations publiques » de la municipalité (1 511 710 euros), peu au regard du budget « acquisitions foncières » (17 millions) …  et moins…  que les indemnités perçus par vous, mesdames et messieurs les élus de la majorité : 780 500 euros …

On reste donc assez perplexe quand on apprend que les allocataires du RSA étaient au nombre de 2465 en 2012…

arton3178-037ae_edited.jpgDu reste, nous restons atterrés par certaines mesures d'aide facultatives… ainsi nous pouvons lire : "Les secours alimentaires prennent la forme de Chèques d'Accompagnement Personnalisés. En 2012, cette aide alimentaire a représenté une dépense de 30 050 euros pour 550 familles comptant 1415 personnes" permettez nous de rester cois devant un chèque d'accompagnement qui représente quand on calcule… 65 euros par familles par an. 65 euros en guise de secours alimentaire… mais vous me direz que… cette aide est facultative…

En conclusion, il semble qu'il y ait un véritable problème d'évaluation de la montée de la pauvreté dans notre ville.

9) Budget du cinéma le Bijou 

« Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! » s’abstient mais est favorable à l’exploitation du Bijou.
III. Urbanisme
Conformément à son analyse du jeu de Monopoly noiséen, « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! » s’abstient ou vote contre plusieurs acquisitions foncières.

10) Acquisition Malnoue : abstention
11) Acquisition la Varenne Nord :
contre
12) Acquisition Champy-Richardets :
abstention.
13) protocole acquisition rue Pierre Brossolette :
abstention.
14) Acquisition rue de Prague :
abstention.

15) Avenant du lieu-dit des Épinettes

Abstention mais une intervention à laquelle le maire a répondu que tout allait bien. « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! » reste sceptique sur l’application du principe de précaution.

On comprend mal l'obstination de la ville à vendre ces terrains (très proches de l’usine du SIAAP) tant qu'on n’a pas la certitude qu'ils ne présentent aucuns risques pour la santé.

Faut-il maintenir coûte que coûte cette opération ?

16) Rue du Clos

Abstention avec toutefois une interrogation sur le saucissonnage de l’opération entre la société Montoit et l’Immobilière 3F.
17) Groupement de commandes : abstention.
18) Avis sur plan local de déplacement de la communauté d’agglomération du Haut Val de Marne

Compte tenu de la façon dont la concertation a été menée par les communes concernées, c'est-à-dire sans concertation avec les villes voisines comme Noisy le Grand, « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! » suit l’avis de la majorité municipale… pour une fois.
19) Avenant n° 3 à la convention d’intervention foncière conclue avec l’Établissement Public Foncier d’Île-de-France, portant sur le site dit du Clos d’Ambert

 Le point de vue de « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! » est bien connu. Cette opération de densification qui n’en finit pas de voir le jour, n’est pas la notre. Aussi, cela donne lieu à la déclaration suivante :

Notre opposition à cette densification est connue, 1200 logements, c’est trop... et ce au prix d'un bras de fer avec les riverains. _0919-copie-1.jpg

Il semble que la crise immobilière vienne parasiter les projets en cours, à Noisy comme ailleurs : est-ce la raison de cette nouvelle prorogation de la convention avec l'EPFIF jusqu'au 30 juin 2014 ?

Réponse du maire : globalement, tout va bien, c’est juste de la technique… Sauf que la crise est là et qu’il faut proroger les accords avec l’EPFIF !

IV. Affaires techniques
20) Centre aquatique : abstention car il s’agit d’appels d’offre auxquels « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! » ne participe pas.

21) Lycée Flora Tristan : pour car il s’agit de permettre des travaux
V. Éducation
22) Actions pédagogiques Écoles : Il ferait beau voir que « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! » vote contre des actions pédagogiques dans les écoles noiséennes. Aussi, même si nous pensons que l’on peut faire mieux, le vote pour est naturel.

23) Avis du Conseil municipal sur le principe de délégation de service de la restauration scolaire et municipale.

« Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! » fait dans la continuité sur cette question. Et malgré le gros mensonge de l’adjoint aux affaires scolaires, par ailleurs cumulard d’un mandat de conseiller général, qui prétend que la ville de Saint Denis vient de recourir à une délégation de service public alors que celle-ci a décidé de passer en régie municipale, nous pensons qu’une opportunité doit être saisie. D’où la déclaration suivante :

Monsieur le Maire, vous connaissez notre point de vue sur la délégation de service public concernant la restauration scolaire et municipale.

Mais permettez-nous de l'étayer d'un exemple de manière à faire comprendre que nous n'avons pas une vision monolithique des choses et que nous souhaiterions avoir un débat réel sur la question pour proposer d'autres alternatives à la délégation de service publique.

Nous déplorons que la décision soit précipitée alors que nous avions le temps de cette discussion, pas seulement au sein de ce conseil mais avec les habitants de la ville, les anciens, les parents d'élèves etc.

Voici donc un exemple : la ville de Rouen, qui était jusqu'à un passé récent, en délégation avec le même prestataire que le nôtre.

Rouen a repris il y a un ou deux ans la gestion des cantines en régie directe et a poussé plus loin le raisonnement en choisissant le bio.

Bio qui peut ne représenter que 10 à 15 % d'augmentation du prix par rapport à une assiette normale, augmentation qui peut être compensée en haussant les tarifs des tranches supérieurs du coefficient familial par exemple (mais il y a d'autres manières de compenser les augmentations)

collectifLa ville a aussi privilégié les filières d'approvisionnement courtes. 

C'est à dire que leur démarche pourrait tout à fait s'inscrire dans les voeux de notre municipalité en matière de développement durable.

Noisy le Grand pourrait avoir ce même type de projet à court ou à long terme, en échelonnant le passage au bio ou à une agriculture raisonnée ou de proximité (ou les trois) et maîtriser de A à Z le processus de restauration qui va de la provenance des produits, à leur composition et équilibrage selon le public concerné, le contrôle des grilles tarifaires, la création d'emplois, l'association des publics impliqués, enfants, anciens, personnel enseignant, parents d'élèves.

La ville en a les moyens avec une cuisine centrale neuve et le savoir-faire de ses agents, et cela pourrait faire partie encore une fois d'une politique cohérente en matière de développement durable.

Nous citons Rouen mais il y a à l'heure actuelle d'autres initiatives intéressantes qui sont prises en France et mériteraient d'être examinées. Mais elles ont un point commun : c'est la régie directe car le recours à un prestataire laisse peu de marge de manœuvre aux municipalités.

Nous vous demandons donc un débat publique sur la question et de différer la décision du Conseil municipal sur la délégation de service publique, merci.

Patricia BETUEL a aussi demandé où en était la majorité avec les 20 % de bio demandés par les Grenelles de l'Environnement.
L’adjoint au maire Constant a rappelé que le cahier des charges le prévoirait.  Par contre pour la délégation de service public, mis à part, une piètre plaisanterie autour du tout nouveau mandat de notre camarade (dans délégation de service public, il y a public, a-t- il dit …), ce dernier n’est pas vraiment sorti grandi de l’exercice. Sa suffisance, peut-être ?  Qui vivra verra...

24) Mandat convention CCAS pour délégation 

Suite logique du dossier précédent : vote contre
25) Actualisation quotient familial : contre pour « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! » et l’on notera avec surprise que la demande d’intervention de Patricia BETUEL n’a pas été prise en compte par le maire. Peut-être avait-il déjà compris que nous demanderions un gel des barèmes pour les tranches les plus basses et 1% pour les autres.
26) Tarifs des services publics scolaires et périscolaires

« Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! » a fait la déclaration suivante :

Noisy solidaire à gauche vraiment demande le gel immédiat des tarifs de 1 à 6, et une minoration de l'augmentation pour les autres tranches.

Nous pensons en effet que les situations réelles des familles et de leurs enfants doivent donner lieu à enquête sociale avant une application systématique des tarifications maximum.argent.jpg

Il y a une mécanique d'exclusion qu'il faut combattre dans l'application pure et dure des critères des tranches 10 et 11.

L’adjoint au maire s’est cru autoriser à répondre immédiatement NON à la place du maire qui n’a rien dit et qui ne dit mot, consent…

27) Périmètre scolaire allée Clovis :

Un peu d’aménagement de la carte scolaire. Sur le principe, « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! » n’a rien contre donc vote pour
VI. Sports
28) Foulées de Noisy-le-Grand : « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! »  Vote pour

29) Subventions à plusieurs associations sportives : idem vote pour
30) Délégation de service public pour la gestion du centre aquatique

La déclaration suivante donne le ton d’un vote contre de « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! ».

Comme pour la restauration scolaire, nous n'aurons donc pas le choix d'un autre scénario que celui de la majorité.

Cette même majorité qui se targue d'avoir mis en place la démocratie participative dans la ville mais qui ne prendra pas le risque d'ouvrir au débat la question de la restauration scolaire.

On se contente donc d'une commission consultative concernant les services publics locaux dans laquelle… toutes les composantes du Conseil municipal ne siègent pas.

Noisy solidaire à gauche vraiment revendique légitimement que toutes les forces politiques qui siègent au Conseil soient informées à égalité, et qu'elles puissent débattre normalement de choix aussi important que celui que vous proposez ce soir. Ce n'est pas le cas, vous nous demandez simplement d'approuver ce que vous avez décidé pour les trois ans à venir, ce qui heureusement est peu au regard de l'activité gérée.arton3225-976f1.jpg

Nous voterons donc contre la délégation de service public, y compris en raison de la façon dont est traitée l'opposition minoritaire sur le plan institutionnel.

Ce n’est pas les explications laborieuses de l’adjoint aux sports, content du soutien d’un de ses collègues, qui changent la donne. On aime bien le privé à Noisy le Grand. Autant que la droite, sans doute…
VII) Culture
31) Fixation des tarifs spectacles :

Dans la logique de notre demande de gel, il est … logique de s’abstenir
32) Fixation programmation estivale : Pas de commentaires sur la programmation donc abstention.
VIII) Développement urbain
33) Actions contrat urbain cohésion sociale :

Toutes les actions qui permettent d’agir en faveur du lien social et de la solidarité emporte l’adhésion de« Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! ». Vote pour
IX) Vie associative et des quartiers
36) Approbation du règlement intérieur d'utilisation des salles municipales

Après la question suivante « Est-ce que la caution sera demandée hors WE comme c'est le cas actuellement pour les associations, partis politiques ou syndicats ? », la réponse de l’adjoint confirmant que cela était supprimé, « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! » vote pour ce règlement.

35) Mobiliers cédés aux associations : vote positif
X. Développement économique et emploi
Deux dossiers où il s’agit de soutenir des actions en faveur de l’emploi et de la création d’entreprises. « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! » n’a pas de raison de ne pas soutenir la démarche.

36) Subvention pour Initiative 93 : pour
37) Subvention Fond Social Européen : pour
XI. Personnel
Deux dossiers concernant le personnel communal et la participation de la commune aux emplois d’avenir. Même si pour ces derniers, il y a lieu de s’interroger sur les conditions de leur pérennisation, « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! » n’a pas d’avis négatif.

38) Liste d'équipement et emplois : pour
39) Création emplois d’avenir : pour

Pas de remarques sur les décisions du maire et une question diverse d’une conseillère UMP, le conseil s’achève passé 23 heures 30 …

La suite au prochain !

Compte rendu à quatre mains

Patricia BETUEL, conseillère municipale « Noisy-Solidaire, à gauche vraiment ! »

Etienne DOUSSAIN, pour « On a le droit de voir rouge »

clip_image002.jpg

Partager cet article
Repost0
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 11:00

horaires-du-car-pour-la-manif-du-5-mars-2013.jpg

Partager cet article
Repost0
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 17:09

Les-unions-Locales-CGT-et-FO-de-Noisy-le-grand-bis-.jpg

Partager cet article
Repost0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 18:17

clip_image002.jpg

CONSEIL MUNICIPAL DU 21 FEVRIER 2013 

I ADMINISTRATION GENERALE

1.           Approbation du compte rendu de la réunion du Conseil Municipal du 20 décembre 2012.

Comme d’habitude dorénavant, anme48ee6cb1676bed3.gifnous avons dénoncé la continuité de la censure, ce compte rendu ne mentionnant même pas notre remarque précédente à propos de la censure totale de notre intervention concernant les familles Roms. Vive le socialisme noiséen ! Nous votons encore contre le compte rendu. Intervention de Mme Martins dénonçant aussi la censure.

2.           Avenant n° 1 aux marchés relatifs à la fourniture de produits lessi­viels et d’entretien ménager. Rapporteur : Monsieur MIERSMAN.

Ne participant pas à la commission d’appel d’offre, « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! » s’abstient.

II AFFAIRES FINANCIERES

3.           Aectation complémentaire des résultats 2011 ­Budget Ville. Rapporteur : Monsieur MIERSMAN.

Ayant refusé le budget 2011, la cohérence conduit notre groupe à s’abstenir.

4.           Débat d’orientations budgétaires. Rapporteur : Monsieur MIERSMAN.

Morceau de bravoure qui témoigne de la loyauté de la majorité municipale, bien qu’un peu gênée par le tour de vis ! Nous intervenons par la déclaration suivante et nous votons contre :

Orientations budgétaires 2013

Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs,

Nous sommes dans le dur, dans le dur de la récession à tous les étages et on aura beau nous seriner qu’il n’y a pas de plan de rigueur, cela en a le goût, le parfum et les effets douloureux !

D’ailleurs le bulletin du FMI en date du 24 janvier dernier n’écrit-il pas que la zone euro devrait connaitre connaître une récession « modérée », euphémisme sans doute, et ajoute qu’il faut éviter de durcir trop rapidement la politique budgétaire…  Or visiblement, nous n’en prenons pas le chemin. D’autant moins qu’Olivier Blanchard, Conseiller économique du FMI indique dans le même bulletin que la reprise mondiale, qui était déjà faible, risque de marquer le pas, que l’épicentre du danger est en Europe et de préciser que le danger est encore plus grand si la crise européenne s’intensifie car dans ce cas, le monde pourrait être plongé dans une autre récession.

Au point où Christine Lagarde, elle-même, lors d’un discours à Berlin fin janvier précise entre autre « que l’Europe qui est au cœur des préoccupations internationales, a besoin d’une croissance plus vigoureuse. Selon le FMI, la tache la plus urgente, je cite, c’est de soutenir la croissance, tout en entretenant l’ajustement budgétaire, en maitrisant l’inversion du levier financier et en offrant plus de liquidités et d’accompagnement monétaire. Mais dans le même texte, il est dit aussi que le rythme du rééquilibrage budgétaire dans les pays avancés en 2012 est déjà élevé et que si la croissance économique ralentit, un rééquilibrage trop rapide pourrait accentuer les risques. argent.jpg

Une chose finalement et son contraire dans le même texte… Les docteurs de la croissance ne savent plus, eux-non plus, où ils en sont. Pourtant l’exemple de la Grèce devrait les éclairer, eux qui ont su la conseiller si dramatiquement !

Ne sommes-nous pas déjà entré dans ce cercle vicieux de l’accroissement des risques ?

Tout le laisse penser. Aussi l’annonce du budget 2013 de l’État avec les coupes budgétaires qu’il va imposer aux collectivités locales est en soi une mauvaise nouvelle pour la croissance, pour l’emploi et pour les citoyens.

Finalement, un président de la République a chassé l’autre mais la politique du pire reste à l’ordre du jour. La logique infernale des 3% de déficit budgétaire (que l’on ne tiendra pas, d’ailleurs), la mécanique de l’ajustement structurel, coûte que coûte, sont les seules références des majorités qui se succèdent…

Pour quel résultat à Noisy le Grand, tout en sachant que notre ville conserve des moyens substantiels ?

·         Une baisse structurelle globale des diverses dotations dont celles de l’État estimée à 4,97%

·         Un transfert des charges de fonctionnement vers les ménages qui augmentera mécaniquement par le produit de la fiscalité directe locale et la diminution des autres recettes

·         Des services municipaux dont le coût va croitre pour les noiséens

·         Une masse salariale, celle des agents communaux, qui sera contrainte systématiquement pour coûter le moins possible alors que déjà l’État a gelé la valeur de l’indice de la fonction publique pour la deuxième année consécutive

·         Et, enfin, une augmentation de la dette, consécutive certes aux nombreux travaux, mais une réalité nouvelle que les noiséens doivent connaitre.

Pour autant, nous ne crierons pas au feu car nous savons bien, vous nous l’avez dit, que notre ville peut même se permettre d’attendre deux à trois ans avant que le marché de l’immobilier se redresse et qu’elle puisse enfin se libérer l’impressionnant patrimoine foncier qu’elle est en train d’accumuler à grands coups de millions d’euros. _0919-copie-2.jpgC’est dire si nous vous faisons confiance car la ville est riche ! D’autres communes ne pourront sans doute pas en dire autant mais la péréquation est-il vraiment le problème de notre ville ? Nous ne le pensons pas…

En fait, ce qui nous inquiète, c’est plutôt que vous allez faire peser sur les noiséens la politique nationale du gouvernement Ayrault que vous allez loyalement accompagner, tout en maintenant vos propres ambitions de bâtisseur.

Nous ne contestons pas l’engagement municipal dans la réalisation de plusieurs chantiers d’envergure,  cela participe de la croissance, de l’emploi et du service rendu à la population. Ce qui était vrai pour la mairie, est vrai pour la piscine ou la ferme du Dr. Sureau ou la villa Cathala, il y a quelque temps ou bientôt la maison de la petite enfance à la Butte Verte, sous réserve, bien entendu, du mode de gestion qui sera choisie.

Non, ce qui nous inquiète, c’est que mécaniquement vous serez obligé à la fois de réduire la voilure du fonctionnement municipal, d’ailleurs la note de présentation n’en dit rien de très précis, que vous allez agir d’une façon ou d’une autre sur la fiscalité noiséenne et le coût des services rendus à la population alors même que l’État va piocher allègrement dans nos poches en 2013, et que vous allez recourir, raisonnablement, souhaitons le, à l’emprunt pour assumer vos projets.

Par contre, aucun gel ou différé annoncé des grands projets et les préemptions iront bon train en 2013. Même si nous pensons que le pire serait de ne rien faire dans une période de récession, nous croyons que dans une période aussi dure, d’autres signaux doivent être adressés aux noiséens.

Par exemple, nous revendiquons immédiatement le gel des tarifs municipaux indispensables comme par exemple la restauration scolaire, les centres de loisirs ou les études. Nous revendiquons que soit en outre étudier une tarification sociale exceptionnelle de ces mêmes services, y compris pour les familles qui n’ont pas l’honneur de pouvoir être officiellement domiciliées dans notre commune mais qui y vivent.

ra-ve-ga-na-rale.jpgNous revendiquons de surcroit une augmentation des subventions communales aux associations d’éducation populaire qui agissent concrètement pour le maintien du lien social qui va prendre encore des coups avec la récession mais aussi aux associations caritatives qui servent le minimum vital, bien entendu les Restaurants du Cœur au premier chef mais aussi les Secours Catholique ou Populaire. Nous revendiquons même qu’on étudie avec ces organisations, avec l’aide d’ATD Quart Monde qui a malheureusement une grand expertise de la misère, la mise en œuvre par exemple d’une épicerie sociale, pourquoi pas dans les locaux des Bains Douches qui viennent d’être libérés…

Dans le même esprit, nous revendiquons un moratoire sur les expulsions dans notre ville, et que des solutions de relogement soient systématiquement proposées, y compris à Noisy. Pourquoi pas un moratoire d’ailleurs sur les démolitions des propriétés municipales quand les projets à venir n’ont pas d’urgence ou de certitude à court terme de réalisation ?

Bien entendu, nous revendiquons, à défaut d’une baisse de la fiscalité locale, son gel en 2014 pour casser la spirale de la baisse du pouvoir d’achat des ménages noiséens.

C’est aussi cela une veille sociale lorsque la récession s’impose.

Face à elle, face à la précarité et à la misère qui montent, nous ne pouvons pas, Monsieur le Maire, rester inerte et faire comme si la politique municipale pouvait continuer sans aucun correctif.

Le débat sur les orientations budgétaires doit être à la fois un moment clé pour refuser cette récession mortifère et à la fois pour engager de nouvelles actions sociales municipales, véritable amortisseur pour les plus vulnérables dont le nombre grandit. Et ce n’est pas du misérabilisme que de le dire, il suffit de regarder autour de nous ou de parler avec nos voisins !

Il y a, pour nous, un équilibre nouveau à trouver dans notre ville entre les moyens de ses ambitions, les vôtres surement, et une meilleure prise en compte des effets de l’étau budgétaire que l’on nous impose.

Nous l’appelons de nos vœux d’urgence car c’est le terreau de l’échec politique, c’est le terreau de l’extrême droite et de ses fausses solutions !

Merci.

Etienne Doussain

Suite à cette intervention, le maire dans un grand élan de bonté démocratique a autorisé la question complémentaire de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! » posée par Véronique Jacquet à propos de la réforme des rythmes scolaires. essayerignorance-d52b1-copie-1.jpgEn gros, dixit le maire, la réforme Peillon, c’est bien mais on va attendre la fin du mois de mars pour prendre une décision. Des refus annoncés des conseils d’école et de la concertation insuffisante, nous ne saurons pas plus que "si la décision est prise, on le fera" … Au royaume des aveugles, les borgnes sont … rois ! Grand silence de l’adjoint au maire en charge des écoles ! Était-il aphone ? La suite nous prouvera que non…

III URBANISME

5.           Acquisition amiable de la propriété cadastrée section AX n° 152 pour 395 m2 sise 2 bis rue du Docteur Sureau. Rapporteur : Monsieur EPINARD.

Ce qu’il y a de dommageable dans la politique d’acquisition foncière de la majorité municipale, du maire en particulier, c’est qu’à force d’être systématique et sans débat réel, elle nous contraint à voter contre ces engagements financiers à répétition…

6.           Avis sur le projet de Schéma Directeur de la Région Île-de-France arrêté par le Conseil Régional. Rapporteur : Monsieur EPINARD.

Gros dossier et controverses, bien évidemment, car si le maire pense qu’il s’agit pour nous de prendre systématiquement le contre-pied des positions de la majorité municipale, il se trompe. Nous avons aussi des idées et des avis tranchées qui méritent débat. Or un conseil municipal sert à cela et non pas seulement à utiliser la brosse à reluire. Nous avons dit cela :

SDRIF

Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs,

Après les péripéties du Conseil d’État, le schéma directeur d’Ile de France va enfin pouvoir fixer les ambitions de la région parisienne pour les 30 ans à venir.

Pour autant, il va les fixer dans l’immédiat dans un contexte d’une baisse généralisée de la dépense publique alors même que les enjeux d’équilibre urbains, écologiques et économiques, chacun le sait, sont essentiels.

Déjà, le débat autour du financement du Grand Paris Express que soulève le rapport Auzannet montre la tension qu’implique une politique de restriction budgétaire sans nuance entre investissement pour l’avenir et recherche de moindre de coût.

Aussi, Monsieur le Maire, « Noisy Solidaire, à gauche vraiment » s’inscrit totalement dans la critique formulée à ce sujet par la note de présentation et souhaite même que cette critique fasse l’objet d’un vœu complémentaire explicite du conseil municipal de Noisy le Grand dès ce soir.

Pour nous, le report du calendrier, déjà acté, de réalisation et de financement du projet de Grand Paris Express est totalement inacceptable. Il faut donc le dire haut et fort unanimement.

Ceci dit, notre avis sur le SDRIF à propos de certaines remarques est sans doute un peu différent de celui que nous soumet la majorité ce soir.93 Fort de villiers entrée couleurWEB

Sur le territoire d’intérêt métropolitain « la Vallée de la Marne », on comprend bien l’agacement de voir Noisy le Grand englobée sans nuance dans cette même entité. Pour autant, l’histoire de la ville nouvelle de Marne la Vallée depuis qu’elle fut pensée par Paul Delouvrier dès 1966, témoigne de cette forte tendance. Si la sortie d’Epamarne peut vous permettre d’affirmer que Noisy le Grand n’est plus complètement partie prenante du projet de la ville nouvelle, les faits sont têtus et la logique « ville nouvelle » a visiblement la vie dure.

On peut discuter, certes, du lien avec l’agglomération de Meaux mais, en tout état de cause, vouloir coûte-coûte dessiner une autre histoire ne nous parait pas nécessairement pertinent. Effectivement, le « cluster » est bien sur le territoire de Champs sur Marne, il concerne Noisy le Grand, mais il est aussi partie intégrante du Val Maubué, un Val Maubué qui reste le secteur II de Marne la Vallée et ainsi de suite. Finalement, à défaut d’être la capitale de l’Est Parisien, nous ne pouvons que revendiquer que le titre de Portes de Paris au titre du secteur I de la ville nouvelle qui colle plus à notre peau politique que nous aurions pu le souhaiter. Il est des faits qui s’imposent dans la durée. D’autant plus à la veille de l’Acte III de la décentralisation qui voudrait redessiner durablement métropole et intercommunalité…

Concernant la continuité écologique le long de l’autoroute, pourquoi pas ?

Nous avons bien compris l’intérêt de la synergie entre Mont d’Est, Richardets et Cluster. pochoir2_pms500.jpgCela étant, défendre la préservation d’un couloir vert au côté du tracé de l’autoroute ne nous apparait pas absurde. Pourquoi faudrait-il à tout prix un front bâti, fut-il industriel ou commercial, absolument le long de l’autoroute ?  N’y a-t-il pas suffisamment de friches en retrait pour conserver une part de cet espace ? Nous, nous souhaitons en faire le pari donc nous ne vous suivrons pas sur cette précision.

Sur la place stratégique de Noisy le Grand :

Nous avons bien entendu, et depuis longtemps maintenant, que nous poursuivions le phantasme de la capitale de l’Est Parisien. Mais faut-il vivre tous ses phantasmes ?

Il faudra nous expliquer en quoi mettre en valeur Val de Fontenay ou Descartes se ferait au détriment de Noisy le Grand.  Cette vision ethnocentrique nous gène et le dire ne signifie pas pour autant que nous voulons nuire à l’image de notre ville. Non, nous pensons qu’à trop vouloir le rappeler, qu’à trop vouloir l’affirmer se dessine une logique du fort au faible qui n’a rien à voir, contrairement à ce qui est dit, avec une réelle volonté de rééquilibrage de l’Est Parisien par rapport à l’Ouest. C’est Noisy le Grand avant tout, les autres ont verra après. Donc cette vision territoriale n’est pas la notre et nous ne vous suivrons pas.

Sur les objectifs de construction de logements et de création d’emploi :

On peut comprendre que si le SDRIF, pourtant voté majoritairement par vos amis, ne précise pas assez « les secteurs à fort potentiel de densification » vous puissiez vous en émouvoir. Vous comprendrez que cela ne nous gène pas, nous qui sommes pour une densification raisonnable et sous contrôle démocratique. Nous n’allons donc pas nous répéter. Nous ne sommes pas d’accord dans l’état de vos projets et pour le corridor le long de l’autoroute nous avons déjà donné notre avis.

Sur les transports collectifs :

Nous réitérons notre demande de vœux pour le Grand Paris Express et nous trouvons l’idée d’un TCSP sur la route de Neuilly intéressante. Par contre, nous restons sceptiques sur les conséquences pratiques qui en découleront sur une RD 370 qui ne serait pas fluidifiée très sérieusement, pont de Neuilly inclus. Dire aujourd’hui que cela n’aurait pas d’impact négatif sur la circulation actuelle est une vue de l’esprit.

Les points suivants n’attirent de remarques particulières de notre part.

Par contre, la question d’un TCSP sur l’autoroute A4 pour assurer une liaison Est-Ouest interne à Marne La Vallée nous parait devoir être étudié.  Si cela est propice à une amélioration écologique et des conditions de transport des habitants, nous n’en refusons pas le principe.

Sur les espaces à préserver et à valoriser, si pour le Bois Saint Martin la messe est loin d’être dite, nous sommes d’accord pour considérer qu’il s’agit bien d’un espace vert d’intérêt régional. Pour autant, nous serons bien évidement plus nuancé que vous sur sa destination et ne vous suivrons pas sur les apparents détails que vous mentionnez. _1083.jpgVous n’en serez pas étonné.

Enfin, identifier les bords de Marne à la mesure de leur intérêt écologique et touristique n’appelle pas d’avis contraire de notre part. Bien entendu, sans revenir sur le sujet longuement, de la même façon une part significative des franges foncières de l’autoroute A4 doit être préservée.

Aussi, pour conclure, Monsieur le Maire, « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! » ne votera pas favorablement dans l’état sur les remarques que vous entendez voir figurer dans le futur SDRIF. Pour nous, ce sera un avis négatif.

Par contre, si la proposition d’un vœu pour la réalisation sans délais du Grand Paris Express retient l’accord du conseil, nous voterons pour un tel vœu.

Je vous remercie

Etienne Doussain

Bien entendu, il n’y a pas eu de vœu et nous pouvons que constater que seuls, les élus du Val Maubué et du Val de Marne se mobilisent sérieusement et publiquement actuellement.

7.           Démolition d’une propriété communale sise 93 rue Pierre Brossolette cadastrée section AB n° 784 pour 536 m2. Rapporteur : Monsieur EPINARD.

Nous, on n’aime pas démolir pour démolir. Même et surtout pour un hiver, un logement précaire est un logement utile en ce moment. Nous avons voté contre.

8.           Constitution d’une servitude de cour commune sur la parcelle communale cadastrée section AW n° 685 pour 809 m2. Rapporteur : Monsieur EPINARD.

Pas de commentaire sur ce sujet, abstention des élus de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! ».

9.           Zone artisanale de la Varenne : ­Aliénation d’un lot. Rapporteur : Monsieur EPINARD.

En soi, un dossier qui ne mérite pas un refus mais comme nous ne connaissons pas tous les tenants et aboutissants de cette cession, la prudence nous a fait nous abstenir. 

IV AFFAIRES TECHNIQUES

10.       Attribution du marché relatif à la fourniture de cartes de paiement de carburants. Rapporteur : Monsieur FOUCHY.

Même punition que pour tous les appels d’offre. Abstention !

V EDUCATION

11.       Attribution de subventions pour les projets d’école. Rapporteur : Monsieur CONSTANT.

Évidence, les élus de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! » ont voté pour. 

12.       Avenant n° 1 à la convention de partenariat avec l’association Citoyenneté­Jeunesse pour la mise en œuvre des projets "Art et culture à l’école" au cours de l’année scolaire 2012/2013. Rapporteur : Monsieur CONSTANT.

Évidence encore et pas pour faire plaisir au rapporteur, vote positif des élus de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! »  

13.       Attribution de subventions à deux écoles élémentaires dans le cadre du dispositif "Art et culture à l’école". Rapporteur : Monsieur CONSTANT.

Quel succès pour l’adjoint au maire, néanmoins conseiller général donc un peu, beaucoup, passionnément cumulard, encore un vote positif des élus de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! »  

14.       Attribution d’une subvention à l’Association Culturelle et Pédagogique de Noisy-le-Grand. Rapporteur : Monsieur CONSTANT.

Idem. Décidemment quand les dossiers sont clairs, pas besoin de se fâcher, vote positif des élus de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! »   

15.       Renouvellement de la délégation du service public de la restauration collective scolaire et municipale : ­Saisine de la Commission consultative des services publics locaux. Rapporteur : Monsieur CONSTANT.

Cela ne pouvait pas durer et pourtant, nous étions tous de bonne humeur ! Et patatras, à une question anodine sur la saisine de la commission des services publics locaux à propos du maintien de la délégation du service public au privé, pas moins de trois réponses, celle du maire, du 1er adjoint et du rapporteur. C’était trop d’honneur. Donc la réponse est claire et nette, on ne changera rien, sauf peut-être de délégataire. Mieux encore, une petite tentative d’explication de l’adjoint au maire en charge des affaires scolaires pour tenter de nous convaincre que le privé, c’est bien mieux que le public… collectifComprenne qui pourra de la part d’un salarié, à temps partiel certes, de la fonction publique ! Il est vrai que comme conseiller général, il a eu la chance de voter aussi les partenariats publics privés en Seine-Saint-Denis. C’est donc une grande expérience qui nous a été transmise jeudi soir. Par contre, de la défense du service public, de son développement et de sa modernisation, y compris dans l’intercommunalité, on ne parlera pas… Des usines à gaz, comme il se doit ! Surtout une obligation de faire et de compter avec les autres collectivités et, ça, à Noisy le Grand, on n’aime pas beaucoup… Charbonnier est maitre chez lui ! Mais attention, il y a aussi la foi du charbonnier.

Abstention des élus de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! »    

VI CULTURE

16.       Fixation des tarifs des spectacles présentés dans le cadre de la 15ème édition du Festival des Chemins de Traverse. Rapporteur : Madame DUFFRENE.

Pas des dossiers qui agacent alors, au moins pour avoir entendu en supplément de la délibération la voix d’une élue d’Europe Écologie-les Verts durant ce conseil, les élus de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! » votent pour    

17.       Soutien à la permanence artistique et culturelle : ­Avenant n° 2 à la convention triennale conclue avec la Région Ile ­de­ France ­Convention avec la compagnie "Scènes Plurielles". Rapporteur : Madame DUFFRENE.

Même commentaire, même résultat, les élus de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! » votent pour 

VII VIE ASSOCIATIVE ET VIE DES QUARTIERS

18.       Convention d’objectifs et de financement avec la Caisse d’Allocations Familiales pour les actions d’accompagnement à la scolarité dispensées durant l’année scolaire 2012­2013 au sein de la Maison Pour Tous Eugène Pottier. Rapporteur : Madame PALAYSI.

Tout ce qui va dans le sens d’un soutien concret aux actions d’éducation a le soutien des élus de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! ». Vote positif    

19.       Conventions d’attribution de chéquiers lecture aux enfants participant aux activités d’accompagnement scolaire organisées dans deux Maisons Pour Tous. Rapporteur : Madame PALAYSI.

Beau et utile dossier, les élus de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! » votent pour.

20.     Attribution d’une subvention à l’Association des Anciens Combattants et des Amis de la Résistance. Rapporteur : Monsieur MIERSMAN.

La mémoire est indispensable, sauf à revivre les mêmes tourments. Les élus de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! » votent pour    

VIII HABITAT

20.       Convention de garantie d’emprunt et de réservation de loge­ments au titre du contingent communal avec la S.A. d’H.L.M. IMMOBILIERE 3F pour l’opération de construction de 62 loge­ments locatifs sociaux, située 39­41 avenue Montaigne. Rapporteur : Madame LECLERC.

Dossier classiques de garantie communale, tout en sachant que même si c’est encore trop peu, plusieurs logement PLAI seront réservés pour le contingent communal. Pas question de refuser, les élus de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! » votent pour    

22.     Conventions de garantie d’emprunt et de réservation de loge­ments au titre du contingent communal avec la S.A. d’H.L.M. IMMOBILIERE 3F pour la construction de 151 logements locatifs sociaux dans l’opération dite "Les Epinettes". Rapporteur : Madame LECLERC.

Même dossier, même réponse. Les élus de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! » votent pour    

IX PERSONNEL

23.     Modification du tableau des eectifs du personnel permanent. Rapporteur : Monsieur MIERSMAN.

Suppression d’un poste de travail à temps partiel qui semble a priori justifié. Dans le doute et sans éléments suffisants d’information, les élus de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! » s’abstiennent.    

24.     Modification de la liste des équipements et des emplois justifiant l’attribution d’une concession de logement de fonction. Rapporteur : Monsieur MIERSMAN.

Sans information suffisante, les élus de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! » s’abstiennent    

X DECISIONS DU MAIRE

25.     Information du Conseil Municipal des décisions du maire prises en application de l’article L. 2122­22 du Code général des collectivités territoriales.

Suite à l’absence de questions concernant les décisions du maire, les élus de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! » font l’annonce suivante :

Fin de mandat

Monsieur le Maire,

C’est en fait une annonce que je souhaite faire en cette fin de conseil.

Je viens de participer à ma dernière réunion du conseil municipal de cette mandature dans ce superbe nouvel hôtel de ville.

 Conformément aux engagements publics de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! », je rends mon mandat de conseiller municipal et laisse la place à un autre de mes colistiers.  Par avance, je me permets de lui souhaiter bienvenue et un travail utile au service des noiséens.

Vous vous étiez inquiété, Monsieur le Maire, il y a quelques temps, à ce propos. Soyez rassuré, « Noisy Solidaire, à gauche vraiment » respecte ses décisions collectives dans le temps qu’il choisit.

J’avoue dans le même temps que, mes amis et moi-même aurions été ravis d’un tel signe politique de votre part en renonçant publiquement au cumul de vos mandats afin de revigorer la vie démocratique… Mais visiblement, notre conception du rôle d’un élu est différente de la votre et ce n’est pas une surprise. D’ailleurs, vous n’êtes pas le seul, y compris dans cette salle, à considérer que le cumul va de soi ! Nous, nous le déplorons et sommes résolument favorables à sa limitation, y compris celle de la durée des mandats.

Il y a donc encore de nombreuses bastilles à prendre dans notre pays, celle du cumul des mandats électifs parmi d’autres. Aussi, avant de saluer l’ensemble des conseillers municipaux, majorité et opposition confondus dans leur fonction au service des noiséens, je vous assure que je ne manquerai pas avec mes amis et camarades de continuer de faire de la politique utilement en agissant sur le réel autant que faire ce peut.

Merci donc de votre habituelle patience.

Etienne Doussain

Réaction du maire qui aura, là encore, témoigné de la hauteur et de la dignité du débat : vous vous étiez engagé à démissionner à mi-mandat, vous êtes resté 5 ans. Au tarif d’un conseiller municipal, soit nib, faut quand même pas se plaindre, Monsieur le Maire…  Décidemment, l’édile de Noisy le Grand rage de ne pouvoir contrôler les libres décisions de l’opposition … de gauche. C’est donc l’opposition de droite, l’UDI en particulier qui aura relevé le niveau en respectant publiquement un conseiller municipal qui met fin à son mandat.

Fin de l'épisode.

A la prochaine.

Logo.JPGEtienne Doussain,

Conseiller municipal

démissionnaire le 23 février 2013

Véronique Jacquet

Conseillère municipale  

 

   

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 11:30

On a beau cherché, nous n'avons pas encore trouvé, ni sur le site, ni dans les publications récentes de la ville, une information circonstanciée sur le rapport Auzannet et ses conséquences si ses avis étaient suivis.

Dommage car le sujet est d'importance. Il ne suffira pas de tenter de s'attribuer le mérite de la future gare routière du Mont d'Est - la Région, le Stif et l'Etat ayant fait l'essentiel en la matière - pour faire croire que le transport francilien, à l'Est de Paris, est en passe de s'améliorer.

Aussi, en écho à la chronique qui vient d'être publiée par nos amis des Bas Heurts, mais aussi pour souligner la mobilisation des élus du Val Maubué, ci dessous le lien pour pétitionner d'urgence et soutenir ainsi le calendrier prévu pour la réalisation du réseau de transport du Grand Paris.

Par ces temps d'austérité renforcée, il y a de quoi s'inquiéter !

 

Ce qui est dit sur le site http://www.valmaubuee.fr/ :

 

 

Le rapport dit AUZANNET a été remis le 13 décembre dernier à Mme Cécile DUFLOT, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement.

Dans ce rapport qui traite du calendrier et du financement largement sous estimé par le précédent gouvernement du Projet de Grand Paris Express, il est recommandé à la ministre de réaliser le projet par tronçons reportant l’arrivée du réseau Grand Paris Express à Noisy-Champs à 2030 !

Depuis plusieurs mois, l’arrivée de ce nouveau mode de transport performant, visant à désaturer le RER A et à offrir des connexions directes de Noisy-Champs vers Chelles, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne, est annoncée et promise aux habitants et aux entreprises pour 2018/2020.

Le Grand Paris Express est une priorité absolue !

 

Pétition Grand Paris

 


Partager cet article
Repost0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 14:54

C'est fou ce que notre bonne ville peut produire comme intitiative associative ! Il suffit de regarder les publications du Journal Officiel pour s'en rendre compte. A croire que dorénavant dès qu'un noiséen rencontre un autre noiséen, il en est qui se disent "et si on montait une association pour défendre notre point de vue" ...

Mal entendu, mal vu ? Peut-être !

 

Pour ce qui nous concerne, bienvenue à l'ADIHPA... Souhaitons lui de devenir un autre lieu d'expertise du quotidien et de l'avenir des noiséens qu'elle souhaite fédérer !

Flyer ADIHPA

 

Publication ADIHPA JO 29 12 12

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 10:40

On y est ! Le « gigantesque » hôtel de ville, dixit le Parisien, est livré. Faut que ça brille et faut mettre les petits plats dans les grands… Faut qu’on se le dise. Faut que ça se sache partout en France et en Navarre.

Alors, plan de com. oblige, une campagne d’affichage, un « Noisy Mag » tiré à part et des vœux du maire au top niveau ! Pensez –donc, il se murmure qu’aux côtés de Michel, Manuel et Claude, ils seront bien 2000 à profiter de l’instant. Faut bien reconnaitre que dans le monumental, on en a mis un coup du côté du clan majoritaire. Non, non, je ne parle pas de l’escalier qui domine la Marne ! Non, je parle des multiples roulements de grosse caisse pour annoncer l’évènement et de la précipitation à le faire coller avec les vœux du Maire, et accessoirement du conseil municipal, vous noterez la nuance…  Jusqu’à ce dimanche enneigé où de courageux et motivés employés municipaux s’employaient à dégager l’esplanade et les jeux d’eau pour l’installation d’une superstructure toilée avant les dits vœux…  Manque de pot, la neige pourrait continuer de tomber, les dieux seraient donc contre nous !

Auparavant, fallait voir sur le boulevard Pambrun, comme on s’activait ces derniers jours du côté des entreprises …de main-d’œuvre qui, bonne aubaine pour elles par ces temps de crise et c’est tant mieux, mettaient la main à la pâte des finitions pour respecter les délais… des vœux du Maire. Y-a des rendez-vous symboliques qu’il ne faut pas louper, tant pis d’ailleurs pour les risques de loupés !  Car les conditions de travail, le long de la chaussée, encombrée, certes, ne semblaient pas, elles, au top. On les a bien vu les ouvriers, travailler de part et d’autre de la chaussée, avec le souci évident de bien faire, mais dans des limites bien approximatives, c’est du moins l’opinion d’un pékin moyen, de sécurité… puisque la circulation n’était pas interrompue et que la maréchaussée, municipale comprise, n’était pas là pour réguler le trafic. Pas de pépins ? Parfait…

Mais bon, tout cela est derrière nous dorénavant. L’essentiel, c’était la livraison dans les délais impartis, ceux des hôtes majoritaires du Château Périac s’entendent ! Allez, foin de mauvaises pensées, foin du faire et du paraitre, parlons du fond.

Une nouvelle mairie ? Nous étions et sommes de ceux qui pensent qu’il en fallait une et que la centralité du vieux Noisy n’était pas une mauvaise idée en soi. Donc, le reproche d’un persiflage inutile qui nous serait adressé ne serait pas le bienvenu (nous ne parlerons pas du stationnement et de Vinci, c’est promis…).

Nous étions pour cette opération pour une raison très simple : depuis plus de trente ans, des services de la vie scolaire en passant par plusieurs services techniques, on devait se contenter de préfabriqués. Il était donc plus que temps, et que Michel Pajon soit à la manœuvre ne change rien à l’affaire, de doter Noisy le Grand d’un hôtel de ville à la hauteur des services à rendre à la population. Il était donc plus que temps que les employés municipaux de cette ville obtiennent une amélioration de leurs conditions de travail, le tout en faveur des noiséens et de leur accueil. Cette optimisation, sans doute réussie, ne supporte donc pas la critique… Il y avait nécessité.

Non, c’est ailleurs que se glisse notre mauvais esprit. On passera sur les surcoûts de l’opération, gonflés au passage par le Parisien mais réels. On passera sur la facile opération de communication qui laisserait croire que le sauveur suprême s’est arrêté sur notre bonne ville de Noisy le Grand et que sa vision d’un monde noiséen nouveau s’est enfin posée sur nous mais on ne passera pas sur le « trompe l’œil », l’opération qui habille la façade mais ne change rien au fond.

Trompe l’œil ? Mais oui, trompe l’œil que d’expliquer dans la presse que la ville ne peut pas scolariser des enfants Roms dans de bonnes conditions (sans parler de les nourrir au tarif hors commune, donc le plus cher…), tout comme à Champs sur Marne où l’on renâcle sur la scolarisation ou Ris-Orangis maintenant au prix d’un discours de gauche décevant, alors même que la ville de Noisy le Grand, passez-moi, l’expression, « dégueule de fric ».

Il suffit pour cela de constater les excédents successifs du budget de fonctionnement et de voir le niveau d’investissement que défend fièrement le maire, pour en juger…

Parbleu, encore 25 millions d’euros d’excédent de fonctionnement en 2011 (ce qui n’empêche pas les services noiséens d’augmenter régulièrement à grands coups d’inflation votée annuellement par la majorité) ! Pas mal, non ?

Bien évidemment, me dira notre édile préféré, faut bien s’autofinancer sans trop s’endetter – ce qui n’est plus aussi vrai, semble-t-il, puisque la dette par tête de pipe a augmenté (oui, on sait, par rapport à d’autres villes de même taille, cela reste raisonnable…).

Mais c’est justement là où le bât blesse ! Même si de nombreuses opérations sont en cours (piscine, ferme, etc…, mais très peu pour la voirie), la question des moyens financiers de notre ville ne se pose pas… Elle en a et des confortables  – au point où, lors d’un conseil municipal récent, le maire a tenu à me rassurer en me disant que la ville pouvait se payer le luxe de patienter deux ou trois ans avant de vendre le foncier qu’elle a acquis à grands renforts d’acquisitions amiables ou de préemptions ces dernières années, en attendant que le marché de l’immobilier s’améliore - ce qui, chacun peut le constater, est loin d’être le cas avec la politique récessionniste que l’on nous impose au plan national, règle d’or oblige.  

Noiséens, jugez-en, depuis au moins dix ans, c’est de 8 à 12 millions d’euros par an selon nos estimations qui passent dans les acquisitions foncières !

Trompe l’œil, donc que le refus implicite de créer des logements passerelles ou intermédiaires pour les familles expulsées ou sans solution d’hébergement. Trompe l’œil que de refuser, depuis trois ans déjà, la création d’une cellule de veille sociale rassemblant toutes les composantes du conseil municipal et les associations de solidarité noiséennes et répondre ainsi au plus près des besoins qui seront inévitablement recensés.

Trompe l’œil encore, que de ne pas vouloir organiser un débat serein et apaisé dans notre ville avec les services de l’État, du Conseil général et des communes voisines, sur l’installation de bidonvilles, ici où là, aux entrées de notre ville. Et que l’on ne se trompe pas, nous non plus, sur cette question ! Il ne s’agit pas que des bidonvilles construits à défaut de mieux par les familles Roms mais aussi du traitement de la pauvreté et du logement dans nos villes.  Pas du faux logement social dont la majorité municipale nous bassine régulièrement. Le vrai ! Celui auquel 30 % des noiséens seraient éligibles selon le diagnostic du Plan Local de l’Habitat voté par le même groupe majoritaire. Et pour cela, il faudrait une volonté de l’État, relayée par les communes, qui, pour l’instant, n’est pas encore au rendez-vous quoiqu’en dise Mme Duflot…  

Trompe l’œil, enfin, que le prétexte de l’installation précaire des familles Roms pour lesquelles on ne pourrait rien faire d’autre que de les expulser de ville en ville alors même – et c’est vérifiable par chacun(e) d’entre nous – que des campements de sans logements existent depuis plusieurs années dans nos communes sans que l’on semble s’en émouvoir du 94 au 93 ou du 93 au 94. Regardez à gauche en sortant de l’autoroute au Mont d’Est, sortie Villiers sur Marne, en face du vendeur de Smart ! Bienvenue dans notre ville, Monsieur Vals, Ministre de l’Intérieur, bienvenue Monsieur Bartolone, Président de l’Assemblée Nationale et ancien président du Conseil Général du 93, justement…

Alors une dernière question … Ne donnera-t-on pas à voir un Trompe l’œil indécent avec le gaspillage évident que les futurs vœux de la municipalité, mercredi prochain, vont provoquer ?

Tout ça pour ça, Monsieur le Maire ? Tout ça pour faire part à la Seine-Saint-Denis de la fierté des noiséens incarnée par vous-même et la majorité municipale ?

A l’évidence, je ne serai pas présent à la traditionnelle cérémonie des vœux du conseil municipal. J’ai trop de doute sur l’habillage !

Avec mes meilleurs vœux, néanmoins.

Etienne Doussain

Conseiller municipal "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 18:00

On a loupé la "fin du monde", ne loupons PAS les fêtes de fin d'année !

 

Pour le reste - et ce n'est pas rien - on reprendra le collier dans quelques jours ...

 

 

gif-anime-noel-145.gifnoel-papanoel-74

Partager cet article
Repost0