Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles RÉCents

  • Bonnes fêtes quand même, à toutes et tous ...
    CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 16 DÉCEMBRE 2021 Décor extérieur puis intérieur : Dès 18 h 30, sur le parvis de l’hôtel de ville, une centaine de personnes avec pancartes et une petite sono se rassemble et proteste contre le pass sanitaire, et pour plusieurs...
  • Faire cesser l'insupportable...
    COMMUNIQUÉ Nous venons de prendre connaissance de la lettre anonyme que Patrice Anato, député de notre circonscription, a reçu à l’Assemblée nationale. Cette lettre contient des insultes racistes et des menaces de mort. Nous sommes indignés et révoltés...
  • Mieux que les images, de la bonne lecture ...
    Conseil municipal du jeudi 18 novembre 2021 En guise d'introduction , on remerciera Mme le Maire de nous avoir informé qu'elle était malade, depuis au moins deux jours, suite à l'injection de la 3ème dose du vaccin ARN messager qu'elle avait reçue probablement....
  • La rage et l'humanité ...
    Billet de blog 25 nov. 2021 À l'indignation, monsieur Darmanin, a succédé la rage Au lendemain du drame qui a coûté la vie à 27 personnes dans la Manche, Michaël Neuman, directeur d'études au Centre de réflexion sur l'action et les savoir humanitaires...
  • Chasse aux sorcières noiséennes ...
    Il a fait son boulot, il est sanctionné ! Décidément, il ne fait pas bon avoir le souci de la qualité du travail et du Service Public à Noisy-le-Grand ! Malgré de nombreuses alertes, une lettre ouverte à Madame le Maire le 21 septembre, une manifestation...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 10:00

Ce qui vient de se passer à Brignoles, ce dimanche, même s'il convient de relativiser la progression en voix du FN, montre à l'évidence la stabilisation de son électorat qui, à la différence des abstentionistes, se déplace méthodiquement pour voter ... Cela confirme en outre la perméabilité qui existe entre électorat de droite "républicain" et extrème droite.

Faillite de la gauche, engloutie sévèrement au coeur des 67% de refus de vote (toujours non comptabilisés dans les résultats officiels...), débat sur l'utilité d'un front commun dès le premier tour, voire sur la réprésentativité de tel ou tel, peu importe, les compteurs sont en train de se mettre à zéro d'une façon ou d'une autre et le résultat est encore une fois là. Le scrutin majoritaire, cher aux tenants des institutions de la Vème république, scrutin qui gomme en écrasant tout idée minoritaire, trouve ses limites. Ce qui effraie aujourd'hui, c'est de se rendre compte qu'il est dorénavant possible que la droite extrème puisse devenir majoritaire...dans les institutions. Non pas dans le pays mais bien dans les institutions qui prétendent le représenter. Cela en dit long sur l'état du fonctionnement démocratique et sur la façon (et la responsabilité !) dont d'aucuns servent la soupe en permanence aux thèses du Fhaine.

Cette adresse ne prétend pas apporter de solutions meilleures que d'autres (quoique ...), ni donner de leçons face au marasme de la situation politique. Elle se veut être une contribution, inquiète certes, mais une contribution pour une gauche utile et efficace, pour une gauche qui répond à la colère et qui ouvre une perspective politique réelle.

Nous en avons toutes et tous besoin !

adresse-FASE-CUGA-04-10-2013_Page_1.jpg

adresse-FASE-CUGA-04-10-2013_Page_2.jpg

adresse FASE-CUGA 04-10-2013 Page 3

adresse-FASE-CUGA-04-10-2013_Page_4.jpg


 


Partager cet article
Repost0
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 17:32

Pour ne pas oublier, si vous êtes à Noisy... C'est beaucoup moins "sponsorisé" que la fête du Bois Saint Martin mais c'est bien et citoyen.

 

pommes bas heurts

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 15:58

Au delà des slogans syndicaux, les réformes successives et inefficaces des retraites intéressent tout le monde, actif, précaires, chomeurs et jeunesse. Derrière la mécanique infernale de l'appauvrissement généralisé, derrière la volonté d'opposer entre eux, ceux qui ont, ceux qui n'ont plus et ceux qui n'auront pas, c'est bien un choix de société qui est posé à chacun et chacune.

 

Rien n'est achevé, et surtout pas après le vote favorable des députés de la majorité, et la lutte mérite d'être menée dans la durée. Donc ...

 

On a le droit de voir rouge

 

Meeting unitaire

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 20:43

pommes-bas-heurts.jpg

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 15:33

A qui va-t-on faire croire que 15 000 à 20 000 personnes, enfants compris, sont un danger pour près de 60 millions d'habitants ?

A qui va-t-on faire croire que scolariser des enfants vivant dans des bidonvilles ignobles est impossible ?

A qui va-t-on faire croire que l'inclusion n'est pas possible dans notre République alors même qu'un ministre de l'Intérieur fait lui-même la preuve par son parcours personnel, par sa propre naturalisation, que le droit du sol est une réalité dont chaque français peut être fier ?

A qui va-t-on faire croire que naitre en France, comme c'est le cas pour de nombreux enfants Roms, mériterait expulsion et opprobe ?

A qui va-t-on faire croire qu'une mairie est obligée de considérer les enfants scolarisés comme "hors commune", ce faisant en imposant un coût exhorbitant pour la restauration scolaire et les activités péri-scolaires  ?

A qui va-t-on faire croire qu'en laissant s'entasser dans des conditions indignes des dizaines de famille, elles ne seront pas la proie de mafias et de salauds ?

A qui va-t-on faire que la puissance publique, mairies comprises, ne serait pas capables d'organiser une répartition et une intégration intelligente de quelques milliers de personnes au moment même où le Président de la République s'interroge à juste titre pour accueillir des réfugiés syriens ?

A qui va-t-on faire croire qu'à force de destruction de taudis, ici ou là, on aura tout fait pour empêcher la création de ghetto honteux en forçant de fait à des regroupements toujours plus importants ?

Enfin, a qui va-t-on faire croire que, alors que l'Europe a prévu des fonds spécifiques depuis longtemps, que l'argent manquerait pour une véritable politique d'intégration ?

 

Ne perdons pas la mémoire, souvenons-nous des étoiles jaunes !!!

 

On a le droit de voir rouge.


 

Roms : la commune humanité bafouée

 

Signer la pétitionVoir les signataires

 

Le nouveau gouvernement a choisi la continuité avec l’ancien : la politique d’expulsion des camps de « Roms » étrangers continue de plus belle. Aux mêmes motifs. Avec à peu près les mêmes mots, les mêmes images. Avec les mêmes présupposés et les mêmes conséquences. À commencer par l’ethnicisation de familles issues de lieux et d’histoires multiples, qui ne se reconnaissent pas nécessairement de destin commun, sauf celui auquel on les assigne : le cercle vicieux de la misère et de l’exclusion.

 

Cela, nous ne voulons, nous ne pouvons pas l’accepter. Il y a deux ans, il importait déjà de se dresser en opposition à la politique de stigmatisation et de persécution menée sous la houlette de Nicolas Sarkozy, dans l’esprit du discours de Grenoble, contre les Roms et les gens du voyage. C’est avec la même détermination que nous nous élevons aujourd’hui contre la politique menée aux dépens des Roms sous la responsabilité du président de la République et de son premier ministre par leur ministre de l’Intérieur.

 

Manuel Valls renoue en effet avec une rhétorique qui avait mené un de ses prédécesseurs à la présidence de la République, et la République au bord de l’abîme. Or combien sont-ils, ceux qu’on veut expulser? 12 000 ? 15 000 tout au plus ? Sont-ils à ce point une menace pour l’ordre public qu’il faille impitoyablement les déloger sans solution de rechange ?

 

Si les nouveaux responsables invoquent autant la sécurité que les anciens, ils revendiquent (à l’instar de François Hollande pendant la campagne) un juste milieu entre « fermeté » et « humanité ». Mais qui peut croire que c’est pour leur bien qu’on détruit le lieu de vie de ces migrants ? En tout cas, pas les premiers intéressés. Car ils l’ont vite compris : si l’on se souciait tant de leur bien être, on ne les abandonnerait pas ensuite à leur sort, en oubliant de les reloger. Ils ne font qu’aller un peu plus loin. S’ils parviennent à se cacher, c’est au risque d’être encore plus abandonnés à eux-mêmes et privés des droits sociaux les plus élémentaires. Déplacer ainsi les gens, c’est bien sûr redoubler leur précarité, et faire obstacle à la scolarisation de leurs enfants.

 

Certes, Jean-Marc Ayrault préconise la concertation. Mais sur le terrain (faut-il s’en étonner ?), ces engagements ne sont pas respectés. Des centaines de familles se retrouvent dans des situations inextricables. À Lyon comme à Lille ou à Marseille ou en région parisienne, le travail des associations de bénévoles a été ruiné en quelques heures. En Essonne, plusieurs expulsions de bidonvilles ont eu lieu sur arrêtés municipaux, sans solution de relogement réel. Dans de nombreux départements, trop de communes tentent de ne pas scolariser les enfants Roms.

 

La majorité gouvernementale croit-elle donc qu’en agitant les peurs sécuritaires, elle échappera au reproche de « laxisme » ? C’est tout le contraire : dans ce domaine, elle n’ira jamais assez loin. La droite, en attendant peut-être l’extrême-droite, fera toujours mieux, c’est-à-dire pire. La gauche gouvernementale le paiera donc cher, y compris dans les urnes. En tout cas, les sondages suggèrent déjà qu’elle n’y gagne rien – pas plus qu’hier la droite au pouvoir. Seul le Front national pourra récolter les fruits de cette politique.

 

En outre, les concessions au populisme identitaire et sécuritaire ne feront pas avancer le pays dans sa mobilisation citoyenne face à la dictature des marchés et aux destructions d’emploi, bien au contraire. S’en prendre aux Roms ne suffira donc nullement à gagner les suffrages populaires. Cela ne peut que diviser, affaiblir là où il faut rassembler, agir. Singer la droite ? C’est décidément un mauvais calcul.

Il ne suffira pas davantage de renvoyer cette réalité migratoire à son origine – en l’occurrence la Roumanie, ainsi que la Bulgarie. Comme dans de nombreux pays de l’Europe de l’Est, la violence ordinaire vis-à-vis des « Tsiganes » se poursuit et risque de s’intensifier à mesure que la situation économique se dégrade. En même temps, la légitimation par l’État français de leur caractère indésirable ne peut que renforcer ce racisme.

 

Surtout, plutôt que de faire peser cette migration sur les gouvernements nationaux d’origine, comme l’a fait le ministre de l’Intérieur, il faut faire valoir une responsabilité de l’Union au lieu de mettre en péril l’idéal européen en la réduisant aux politiques néolibérales sans même la caution des droits de l’homme. Bref, il faut que Viviane Reding, commissaire européenne aux Droits fondamentaux, parle haut et fort comme en 2010, et non qu’elle soit réduite au silence face à l’État français.

 

Nous ne ressentons pas moins d’indignation qu’alors ; en revanche, notre colère est plus grande. Pourquoi changer de Président, sinon pour changer de politique ? Or plus ça change, plus c’est la même chose : les Roms sont encore et toujours pris pour boucs émissaires. Au lieu de jouer à son tour sur les peurs et les ressentiments, ce gouvernement aurait pu faire le pari des valeurs démocratiques : la liberté et l’égalité, pour les Roms aussi. Nous en sommes loin. Après l’éviction de la droite éhontée, on assiste à l’avènement d’une gauche honteuse.

 

Aujourd’hui, nous voulons donc interpeller la majorité gouvernementale :

Rien ne vous oblige à ce choix. Il est contraire aux principes que vous revendiquez ; pour autant, il n’est pas davantage dans vos intérêts. Votre responsabilité n’en est que plus grande. Nous vous tenons donc comptables aujourd’hui, comme l’histoire vous tiendra comptables demain, de cette banalisation de la xénophobie et du racisme par l’État français, au mépris des leçons du passé et des menaces qui pèsent sur l’avenir.

 

Signer la pétitionVoir les signataires


 N'hésitez pas à diffuser largement cet appel.

 

 


 

La Bande Passante

Le Passant Ordinaire

Editions du Passant

L'Autre Campagne

L'Autre Association

 

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 16:46

INVITATION-2-DU-28-SEPTEMBRE-2013.jpg

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 18:33

Au moment où le ministre de l'Intérieur d'un gouvernement "socialiste" dérape encore une fois sur la soi-disant "question" Rom, il en est d'autres qui tentent de tracer leur chemin tranquillement en pensant tirer les marrons du feu... Au fait, a-t-il calculé, ce ministre, ce que représentent 20 000 personnes sur 58 millions d'habitants ?

Raison de plus pour rester vigilant !

chelles-antifasciste-30-09_Page_1.jpgchelles-antifasciste-30-09_Page_2.jpg

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 17:55

Faut bien se détendre !

 

C'est une info qui date de quelques mois, certes, mais on ne résiste pas à l'envie de relayer ce point de vue qui vient de Bagnolet. On ne nous fera pas procès de relever une contradiction de posture selon que l'on vive dans telle ou telle ville du département de Seine Saint Denis.

 

Disons que la charge a été violente en février 2013, pas forcément juste d'ailleurs, et qu'elle ne peut nous empécher de faire le lien avec la conférence environnementale de ce jour et la valse-hésitation d'Europe Ecologie - Les Verts ...

blog-verts-bagnolet.jpgvert-bagnolet_Page_1.jpgvert-bagnolet_Page_2.jpg

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 19:15

Vous l'aurez compris tout seul, "On a le droit de voir rouge" est temporairement en panne, non pas d'idées pour alimenter la chronique car les infos ne manquent pas, y compris les plus désopilantes du moment - la réforme des retraites, la Syrie version Hollande et ses petits bras musclés, la complaisance affolante des médias envers le Fhaine, la Grèce avec l'Aube sinistre des assassins de rapeur ou encore la croissance qui reprend dans la zone euro ...avec 0,3% avec l'hilarant Pujadas qui parle à 8 millions de pauvres - On pourra rajouter sans crainte bientôt un peu de Noisy le Grand, n'en doutons pas...

 

Disons que pour l'instant, on gamberge un peu !

 

A la revoyure incessamment donc comme on dit...

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 18:00

Le site sera temporairement inactif pendant une bonne quinzaine de jours ...

 

A bientôt, portez vous bien et restez vigilants !

Partager cet article
Repost0