Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Bonnes fêtes quand même, à toutes et tous ...
    CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 16 DÉCEMBRE 2021 Décor extérieur puis intérieur : Dès 18 h 30, sur le parvis de l’hôtel de ville, une centaine de personnes avec pancartes et une petite sono se rassemble et proteste contre le pass sanitaire, et pour plusieurs...
  • Faire cesser l'insupportable...
    COMMUNIQUÉ Nous venons de prendre connaissance de la lettre anonyme que Patrice Anato, député de notre circonscription, a reçu à l’Assemblée nationale. Cette lettre contient des insultes racistes et des menaces de mort. Nous sommes indignés et révoltés...
  • Mieux que les images, de la bonne lecture ...
    Conseil municipal du jeudi 18 novembre 2021 En guise d'introduction , on remerciera Mme le Maire de nous avoir informé qu'elle était malade, depuis au moins deux jours, suite à l'injection de la 3ème dose du vaccin ARN messager qu'elle avait reçue probablement....
  • La rage et l'humanité ...
    Billet de blog 25 nov. 2021 À l'indignation, monsieur Darmanin, a succédé la rage Au lendemain du drame qui a coûté la vie à 27 personnes dans la Manche, Michaël Neuman, directeur d'études au Centre de réflexion sur l'action et les savoir humanitaires...
  • Chasse aux sorcières noiséennes ...
    Il a fait son boulot, il est sanctionné ! Décidément, il ne fait pas bon avoir le souci de la qualité du travail et du Service Public à Noisy-le-Grand ! Malgré de nombreuses alertes, une lettre ouverte à Madame le Maire le 21 septembre, une manifestation...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 18:37

Excellent ! Merci Raymond...

 

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 20:06

LOPPSI-1.jpg

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 17:45

Retraites (et les complémentaires...), dépendance, maintenant 35 heures, on ne chôme pas à droite ... comme à gauche, du moins celle qui se veut pragmatique, ayant le sens des réalités - les leurs en tout cas !

on savait qu'il ne manquait plus que le "coup pied de l'âne" dit-on. C'est fait...

 

C'est pourquoi ce pot-pourri devrait nous aider à réfléchir sur le pourquoi du comment. Et que leurs auteurs nous pardonnent, c'est pour une bonne cause, comme toujours...

 

En premier, un papier de M. HARRIBEY paru sur le site logoae-copie-1

 

Les-35-heures_Page_1.jpg

Les-35-heures_Page_2.jpgEn second, l'édito de Clémentine AUTAIN dans le dernier Cerises avec le lien en PDF : cerises91 cerises91

 

cerises91_Page_1.jpg

En troisième, le chiffre du jour :

Le-chiffre-du-jour.jpg

Et enfin, pour s'en souvenir, dans le bon et nécessaire Politis :

 

Article-sur-le-site-Politis_Page_1.jpgArticle-sur-le-site-Politis_Page_2.jpg

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 18:27

_0919.jpg

Le président de la République nous l'a annoncé lors de ses voeux, le chantier du 5ème risque va commencer. Non pas - rappelez-vous la journée de la Solidarité du sieur Raffarin - que le sujet n'était pas en discussion depuis des mois sinon des années, que ce soit dans le cadre associatif, mutualiste, que ce soit chez les syndicalistes et les militants politiques mais là, la nouveauté, le "progrès", la "réforme", la "fin du conservatisme" ou tout simplement - n'ayons pas peur des mots - la révolution conservatrice, la vraie, celle-là, va accélerer le démantellement, une fois encore des dispositifs républicains de solidarité. Sous couvert de progrès social et d'avenir, la note va être rude ...

 

Après les retraites - mais on en reparlera, vous verrez -,  pendant le démolissage en cours de la Sécurité Sociale, voilà le must de la dépendance et du handicap avec ses assurances privées, ses banquiers ... et ses pauvres !

 

Alors dans un tel contexte, comme il vaut mieux prévenir que guérir, comme on dit à Noisy le Grand du côté de l'Hopital ... privé de Marne la Vallée, côté Bry sur Marne, par exemple, avant de  "passez la monnaie", nous avons trouvé que le texte de Jean-Michel Caudron, un de fondateur de "la maison de l'autonomie", site certes spécialisé dont vous trouverez les coordonnées en bas d'article, meritait d'être connu en cette période de voeux où il va falloir rester lucide et efficace.

 

Et ce dernier de saluer Stéphane Hessel. Nous aussi, en le remerciant !

 

 

J'aurais 80 ans en 2011....

Je serais né en 1931, j'aurais passé l'adolescence sous l'occupation nazie, mon père en camp de prisonniers en Allemagne, et j'aurais été enthousiasmé dans la vision de la société fraternelle que voulait en 1944 le Conseil National de la Résistance (1)...

J'aurais 80 ans en 2011, je serais horrifié par le dé-tricotage systématique du programme du Conseil National de la Résistance idéologisé par le MEDEF et réalisé par le Président de la République (2), j'aurais signé l'appel des (derniers) résistants aux jeunes générations en 2004 (3), car, bientôt (en montant les parties de la population les unes contre les autres), les jeunes, les aisés, les « en bon santé », accepteront-ils toujours à payer pour les vieux, les pauvres, les malades, condamnant ainsi ceux-ci à la double peine, ajoutant à leur fragilité la précarité sociale ?

Quel pacte républicain laisserais-je à mes petits-enfants, alors que les valeurs de liberté, égalité et de fraternité sont bafouées (4) ?

Quel contrat social laisserais-je à mes petits-enfants, alors que les principes de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 (article 13 : « Toute contribution est établie pour l'utilité générale : elle doit être répartie entre les contribuables, en raison de leurs facultés », repris par le Conseil National de la Résistance : « chacun contribue selon ses moyens, chacun bénéficie selon ses besoins ») sont attaqués par un affidé du Président de la République (5) ?

Mais parlons un peu de moi, du haut de mes 81 ans...

J'ai eu la malchance de ne pas faire mon AVC avant 60 ans et il faut que je pense à ne pas le faire avant le 1er janvier 2011, car j'aurais alors 3 fois moins en moyenne - avec 5 fois moins en montant maximal - d'allocation pour payer mes différentes aides à domicile (différence entre l'Allocation Personnalisée d'Autonomie [APA] et la Prestation de Compensation du Handicap [PCH]) que si ma situation de handicap était survenue avant l'anniversaire de mes soixante ans...

Pourquoi pas avant le 1er janvier 2011 : c'est la date-limite (6) pour appliquer la convergence entre les champs du handicap et du vieillissement (7) voulue par le législateur (cf. article 13 de la loi du 11 février 2005 [8])...

Mais j'oubliais que la France avait ratifié (certes en catimini [9]) la convention internationale des personnes handicapées excluant toute discrimination d'âge pour la reconnaissance du handicap, je pourrais donc faire de suite mon AVC...

Je fais donc un rêve, cette France que j'aime est donc fraternelle, en 2011...

Alors pourquoi le Grand Orient de France a dû écrire un livre blanc sur le 5ème risque (10) et organiser un colloque sur le thème « Prise en charge de la perte d'autonomie ou 5ème risque de protection sociale » (11), le 8 avril 2010 à l'Assemblée Nationale (12) ?

Alors pourquoi mon clone, de 28 ans plus jeune, aurait cherché à démontrer qu'un simple alignement de l'APA française sur l'assurance de soins de longue durée allemande ne coûterait que 100€ « bruts » (13) et 24,5€ « nets » (14) supplémentaires par an par Français de 20 ans et + ?

Loin des 30 milliards supplémentaires nécessaires, annoncés le 22 novembre 2010 par le Ministre du Budget (alors que le 1er Ministre indiquait le 22 novembre 2010 que, en fait, 22 milliards de ces 30 milliards d'euros étaient déjà utilisés aujourd'hui...), ces 1,16 milliards d'euros nets supplémentaires par an pour s'aligner sur la gestion de la « dépendance » en Allemagne (puisqu'après vouloir nous aligner sur les Etats Unis d'Amérique, il faut le faire avec l'Allemagne), ce n'est que 50% des dépenses de publicité des entreprises pharmaceutiques par an, 33% de la réduction de TVA pour les restaurateurs par an, 15% des dépenses annuelles des français pour leurs animaux domestiques, 10% des dépenses annuelles des français pour les jeux d'argent, 25% des réductions fiscales et sociales des 10% les plus aisés des français utilisateurs des services à la personne..., 25% de... Jérôme Kerviel, etc.

Une fois d'équerre le volume financier de l'APA, n'ayons pas peur d'un tsunami gériatrique (annoncé par un ancien ministre), car l'augmentation du nombre de personnes « dépendantes » sera, d'ici 2040, de 1% en moyenne par an (rapport Hélène Gisserot), ce qui sera tout à fait digérable, car cette augmentation sera moindre que celle du PIB, même si celle-ci stagne à 1,5%.

D'ailleurs, pouvons-nous encore parler de 5ème risque, avec le projet que nous mitonne le gouvernement, avec le maintien du montant actuel de l'APA à domicile que pour ceux qui pourront gager leur patrimoine ou se payer une assurance dépendance privée, les autres se la verront diminuer de moitié (15) ?

Cela étant, nombre de communes (16 et 17et de départements (18, 19, 20 et 21) se préoccupent de mon « bien vieillir », mais cette société du care, tant promue actuellement (22 et 23) n'est-elle pas, d'abord, une société de droit ?

Pour le respect de cette société de droit, « Indignez-vous », avec Stéphane Hessel. Pour celui-ci, à 93 ans, le « « motif de base de la Résistance, c'était l'indignation ». Certes, les raisons de s'indigner dans le monde complexe d'aujourd'hui peuvent paraître moins nettes qu'au temps du nazisme. Mais « cherchez et vous trouverez » : l'écart grandissant entre les très riches et les très pauvres, l'état de la planète, le traitement fait aux sans-papiers, aux immigrés, aux Roms, la course au « toujours plus », à la compétition, la dictature des marchés financiers et jusqu'aux acquis bradés de la Résistance - retraites, Sécurité sociale -... Alors, on peut croire Stéphane Hessel, et lui emboîter le pas, lorsqu'il appelle à une « insurrection pacifique » » (4ème de couverture de l'ouvrage en librairie depuis le 20 octobre 2010, avec déjà plusieurs centaines de milliers d'exemplaires vendus : 32 pages, 3€, Indigène éditions,  editions.indigene@wanadoo.frCet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir , diffusion Harmonia Mundi[24]).

Aussi, pour ces vœux de 2011, indignons-nous ensemble....

Jean-Michel CAUDRON, 53 ans...

Citoyen averti,

1) http://fr.wikisource.org/wiki/Programme_du_Conseil_national_de_la_R%C3%A9sistance

2) http://www.jerpel.fr/spip.php?article173

3) http://www.lamaisondelautonomie.com/index.php/Dernieres-news/resistant-2004-2009.html

4) http://www.lamaisondelautonomie.com/index.php/Dernieres-news/france-que-j-aime.html

5) http://www.lamaisondelautonomie.com/index.php/Dernieres-news/Lettre-de-F.Wone-a-A.-Minc.html

6) http://www.lamaisondelautonomie.com/index.php/Dernieres-news/Soyons-bon-prince.html

7) http://www.lamaisondelautonomie.com/index.php/Dernieres-news/esprits-chafouin.html

8) http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000809647&dateTexte

9) http://www.lamaisondelautonomie.com/index.php/Dernieres-news/la-france-a-ratifie-la-convention.html

10) http://www.lamaisondelautonomie.com/index.php/Dernieres-news/dependance-gof.html

11) http://www.lamaisondelautonomie.com/index.php/Dernieres-news/godf-colloque-dependance.html

12) http://www.lamaisondelautonomie.com/index.php/Dernieres-news/prise-en-charge-perte-autonomie.html

13) http://www.lamaisondelautonomie.com/index.php/Dernieres-news/100-balles.html

14) http://www.lamaisondelautonomie.com/index.php/Dernieres-news/emplois-vieux.html

15) http://www.lamaisondelautonomie.com/index.php/Dernieres-news/elbaum-5-eme-risque.html

16) www.lamaisondelautonomie.com/dmdocuments/Guide_mondial_des_villes_amies_des_aines.pdf

17) http://www.lamaisondelautonomie.com/index.php/Dernieres-news/Vivre-ensemble.html

18) http://www.lamaisondelautonomie.com/dmdocuments/schema-geronto-seine-maritime-76.pdf

19) http://www.lamaisondelautonomie.com/dmdocuments/schema-geronto-seine-maritime-76.pdf

20) http://www.lamaisondelautonomie.com/dmdocuments/fiches-actions-schema-geronto-seine-maritime-76.pdf

21) http://www.lamaisondelautonomie.com/dmdocuments/schemaPA%20indre%20et%20loire.pdf

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 12:00

C'est TVREPUBLICA en Italie

 

90 ans et de l'humour ? Tant mieux pour le PCF ...

 

 

Le faux message Sarko:''Pour 2011 nous espérons pouvoir se débarrasser de moi''

(29 Décembre 2010)

stella votostella votostella votostella votostella voto

La dérision du Parti communiste français au Président de la République: un message de félicitations fausse vidéo pour la nouvelle année a été retiré du web. "J'espère que la France était libre pour moi! Vive la gauche!" Dit la voix fausse de Sercq, et a continué, a exprimé «remords» pour son travail et s'est dit "conscient de son incompétence"
Partager cet article
Repost0
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 23:00

gif-anime-noel-145.gif

 

 

M.gifeilleurs

 

 

V.gifoeux

 

 

 

Noeud 2011 à nos mouchoirs :

Ne P.gifas

 

oublier de R.gifésister

 

à la tentation de ne P.gifas

 

R.gifésister, ...encore et encore..., l'année prochaine

 


Partager cet article
Repost0
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 17:09

                                                                                                                                 Vendredi 17 décembre 2010,

Cher Noiséen, chère Noiséenne,

 

Hier soir, avec 48 autres Noiséens, nous avons été conviés à une soirée-débat de la plus haute importance. Il y avait plein de sujets et nous pensions, avec ma copine Sylvie, que nous allions passer un bon moment, vraiment un bon moment. Peut-être même qu'à la fin, il y aurait un petit buffet à déguster pour se récompenser mutuellement d'avoir bien débattu !

Et il faut te dire, cher Noiséen, Chère Noiséenne, que nous avons été un peu déçus. Parfois, tu le sais bien, les soirées-débat, ce sont des soirées qui trainent en longueur. L'ordre du jour semble interminable. La parole est monopolisée par le maitre de cérémonie, qui laisse souvent l'impression que c'est lui qui sait et personne d'autre. Au point où on se demande si c'est vraiment une soirée-débat !

Ce soir là, pourtant au départ, c'était vraiment différent. Avec Sylvie, nous avons même cru un moment que cela aurait pu ressembler à un conseil municipal. Tu sais, cher Noiséen, chère Noiséenne, cette forme d'organisation que ses Habitants, dans une ville, choisissent en votant, pour désigner d'autres Habitants pour les représenter.

Nous croyons même qu'il y a même un nom pour cela. Cela s'appelle Démocratie. Non pas pour tout faire à leur place, simplement pour les représenter... Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas demander l'avis des Habitants quand il s'agit de décision importante. Parce que sinon, nous serions dans une organisation totalement délégataire qui pourrait vite donner l'impression aux représentants qu'ils sont "sortis de la cuisse de Jupiter" , comme on dit, qu'ils ont toujours raison et que ce sont eux les meilleurs. Ils auraient même parfois le sentiment qu’il n’y a qu’eux qui savent et peuvent représenter les Habitants.

Or tu sais cela aussi, cher Noiséen, chère Noiséenne, ce n'est jamais aussi simple. C'est même pour cela que des Habitants ont pensé qu'il fallait encore renforcer le pouvoir et la participation des ... Habitants qui étaient représentés par des représentants des Habitants...en rendant encore plus vivante la Démocratie.

Ils l'ont même appelé la Démocratie participative. Ce qui est peut-être un peu contradictoire, d'ailleurs, puisque, si j'ai bien compris le sens du mot Démocratie, c'est justement de permettre l'expression et le respect de tous les Habitants. Il parait même que ce n’est pas vrai dans tous les pays où il y a des Habitants, alors raison de plus pour y faire attention à ce mot, dès fois qu’on le perdrait en l’oubliant. Et un oubli est si vite arrivé…  

Parce que ce mot, tu vois, cher Noiséens, chère Noiséenne, c’est un truc, un bidule qui met chacun "à égalité de droit et de devoir". Bon, c'est vrai que parfois, il faut des arbitrages quand les Habitants ne sont pas tous d'accord entre eux. Mais en faisant attention, ça marche et on peut faire des choses très bien entre Habitants et cela peut porter parfois un autre nom, Intérêt général.

Et bien, justement, la soirée-débat dont nous voulions te parler a débuté sur un sujet difficile qui demandait à tout le monde de bien réfléchir pour arriver à la meilleure solution. Tu sais, un sujet "prise de tête", comme disent les jeunes, où il faut se projeter sur les 30 ans à venir en imaginant ce qui sera le mieux pour vivre ensemble... On a même aussi inventé encore des noms pour cela. C'est le PLU et son PADD.

 

Que l'on t'explique parce que parfois cela se complique en voulant faire simple. C'est vrai les raccourcis, c'est bon pour les spécialistes ! Et, chez nous, les Habitant parmi les Habitant, il faut faire simple. Non ?

On te traduit. Le PLU, c'est le plan local d'urbanisme. Le PADD, c'est le projet d'aménagement et de développement durable. En fait, l'idée, c'est comment on va "dessiner le futur visage de la ville " pour les Habitants qui viendront après nous. Pour qu'ils y soient bien, d'abord et pour que cela soit le mieux organisé en fonction de ce dont ils ont envie et, surtout, besoin. Alors, on ne te dit pas, la discussion !

Au début, on a eu des images et un animateur qui nous a expliqué ce qu’une partie des représentants des Habitants avait pensé pour l’autre partie des Habitants. Et puis, après, chacun a pu dire ce qu’il voulait sur ce sujet, avouons le, difficile.

Alors, nous, on a dit les choses comme cela :

PLU-16-12-2010_Page_1.jpg

PLU-16-12-2010_Page_2.jpg

 

PLU-16-12-2010_Page_3.jpg

 

PLU-16-12-2010_Page_4_Page_4.jpg

C’est vrai que c’était un peu long mais tu admettras, mon cher Noiséen, ma chère Noiséenne, que c’était un exercice complexe pour nous qui n’avons pas souvent l’occasion de parler dans une soirée-débat. Mais on nous a pardonné. Bon, il y a bien eu quelques réflexions qui laissent penser que, parfois, quand un Habitant rencontre un autre Habitant, ils ne se racontent pas que des histoires d’Habitant. Y a en même deux, on se souvient plus très bien de leur nom, qui ont prononcé des mots comme « réactionnaire, conservateur ». Un a même dit qu’il ne voudrait pas vivre dans la même ville que nous…Il ne devait pas le penser au fond...Juste un coup de sang, sans doute.

Bref, tu penses bien, cher Noiséen, Chère Noiséenne, que l’on ne s’est pas arrêté à cela. On a eu quand même l’impression qu’ils se croyaient justement « sortis de la cuisse de Jupiter ». C’est dommage d’ailleurs parce qu’une soirée-débat, c’est pour débattre dans le respect de la parole de l’autre, voire même en se disant « ah oui, ce qui vient d’être dit, mérite que l’on y réfléchisse ». Sinon, tu penses bien que c’est l’affrontement, le pugilat… Pire encore, cela veut dire que l’on a du mal à vivre ensemble et qu’il faut changer de soirée-débat…ou les faire ailleurs.

Bon, ce n’est pas grave, si ce n’est, tout de même, que la bonne impression du début a pris un coup dans l’aile. D’autant plus, que sur les 49 présents, il n’y a pas eu beaucoup de monde qui a souhaité s’exprimer. Peut-être de la timidité ? Ou alors, certains étaient venus en groupe et ont laissé parler un de leurs copains ? Pas beaucoup en tout cas. Deux, trois, pas plus...

Ce qu’il y a de certain, c’est que ma copine Sylvie et moi, on a été moins motivé pour les autres sujets de la soirée. Pourtant, il y en a eu deux autres qui nous intéressaient.

Il y en a un où on a dit ce qui suit en raccourci mais comme c’est pour toi, cher Noiséen, chère Noiséenne, on te le met complètement.

Avis-sur-Arc-Express-et-Grand-Paris_Page_1.jpg

Avis-sur-Arc-Express-et-Grand-Paris_Page_2.jpg

Et il y a eu un autre où nous voulions dire cela mais comme le temps avait fraichi, nous nous sommes dits, il est temps de rentrer chacun, chacune dans sa maison. Alors, on n’a pas demandé à parler et nous avons sans doute eu tort mais on te laisse le lire au cas où que cela t’intéresserait…

Avis-sur-les-enquetes-publiques-conjointes-SEDIF-15-12-201.jpg

Avis-sur-les-enquetes-publiques-conjointes-SEDIF--copie-1.jpg

Voilà, cher Noiséen, Chère Noiséenne, nous t’avions promis de te donner des nouvelles de cette soirée-débat, c’est chose faite. En tout cas, c’est à toi d’écrire la prochaine fois. D’ailleurs, il y a un monsieur qui s’appelle Commissaire-Enquêteur qui va te le demander.

Bien à toi,

 

Etienne et Sylvie

Envoyés spéciaux de « Noisy Solidaire, A gauche vraiment ! »

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 15:03

En direct du site de l'UFAL qui nous pardonnera cet emprunt pour la bonne cause comme d'habitude. On ne comprend pas bien ce que vient faire la burqua en début de propos mais l'ensemble du "papier" de Garance Upham permet d'enfoncer des portes que certains s'obstinent à fermer...

 

Après le manifeste des "économistes attérés" Enfin, d'autres voix se font entendre ...1ère partie que nous avions mis en ligne, il y a quelques semaines, cet article vient fort à propos après les déboires de la Grèce, de l'Irlande, del'Espagne, bref de toute la zone euro.

 

Pour le site de l'UFAL, le lien ... c'est là : ufal.org

Non, M. Hollande : vive le déficit car il alimente l’emploi, la santé et l’ensemble du système de sécurité sociale

Par Garance Upham

Vendredi 19 novembre 2010

Permalien vers cet article

Vive le déficit s’il est gouverné par le peuple et non par les marchés car le crédit est un bien public !

François Hollande n’a pas voté la loi sur la burqa, et pour cause, sous son voile de socialo présidentiable, son raisonnement est celui de la ménagère. Interviewé le 17 novembre sur France Inter, il ne s’oppose pas, même un peu, à la politique de soumission à Bruxelles.

En filigrane il n’a qu’une proposition: renforcer encore l’alliance avec l’Allemagne, celle-là même qui a écrasé ses syndicats et ses salaires, celle-là même qui a imposé le statut privé de la Banque centrale européenne, c’est-à-dire la soumission à la finance dont on a vu le comportement… 

Hollande se propose de faire la politique… actuelle: la réduction des déficits, ce qui passe par le saccage de l’emploi. «Oui il faudra réduire les déficits. La dette sera transmis au président futur… car c’est une des façon de l’Etat de se débarrasser des marchés.. la meilleure façon c’est de maitriser la dette.. les agences de notation ne vont pas disparaître..».le journaliste, un Patrick Cohen amusé se moque: on peut dire que justement vous obéissez aux agences de notations !... Pour un fois Cohen tape juste.

Le déficit fiscal est un problème à traiter, insiste Hollande, promettant que le PS au pouvoir y travaillerait, ce qu’il justifie en disant: diminuer les déficits, c’est réduire la dépendance de l’Etat par rapport aux marchés financiers…

Donc si les agences de notation veulent démanteler tous les services publics en France comme dans le reste de l’Europe, il faut le faire au nom des déficits ? Eh bien non ! M. Hollande : comme le montrent tous les pays entrés dans un développement rapide, le déficit peut être une très bonne chose quand et si le crédit est géré par l’Etat. Ensuite c’est cette dépendance envers les banques privées qu’il faut remettre en question, sinon nous quittons la démocratie à reculons.

Tout candidat présidentiel se doit de défendre le droit souverain de la France au ‘bon’ déficit, c’est-à-dire au crédit, celui qui alimentera un vrai développement, un plein emploi générateur de richesse.. Du crédit pour les PME, les artisans, le système de sécurité sociale. Rappelons-nous que les retraites sont financées par les actifs, et donc pas de chômage = pas de problème pour les retraites ! Il n’y a pas d’obligation objective pour la réforme des retraites, seulement une obéissance aveugle aux diktats politiques de la finance.

Citons le Manifeste des économistes atterrés : «Car la dynamique de la dette publique n’a pas grand-chose à voir avec celle d’un ménage: la macroéconomie n’est pas réductible à l’économie domestique.(…) Une réduction simultanée et massive des dépenses publiques de l’ensemble des pays de l’Union ne peut avoir pour effet qu’une récession aggravée et donc un nouvel alourdissement de la dette publique.»

Si la population, droite et gauche confondue, avait voté résolument NON au Référendum, c’était bien parce qu’il proposait de saborder la démocratie en mettant le pays sous la coupe des organismes européens et de la Banque centrale européenne, instaurant de facto la dictature des marchés financiers sur les Etats, dont la France.

Réfléchissons : l’investissement n’est plus dépendant de l’épargne des riches comme au temps de Karl Marx, il dépend plutôt du ‘crédit’ et de la gouvernance de ce dernier. De petits pays d’Amérique latine nous font la leçon en nous rappelant que « le crédit est un bien public » (interview de l’Ambassadeur Pedro Paez Perez, dans UFAL santé internationale).

Si la réduction des déficits plombe l’activité économique, la dette s’alourdira encore plus, rappelle le Manifeste. A y regarder de plus près, la politique de rigueur à l’origine mise en place par Raymond Barre, a visé à créer du chômage, massivement pour diminuer les salaires et la part salariale dans la valeur ajouté. Les gouvernements successifs ont accentué cette orientation.

La privatisation du crédit par le statut privé de la BCE forçant les pays, Grèce, Irlande et bien entendu la France d’aujourd’hui, à aller emprunter auprès des marchés financiers, des banques privées, instaure une dépendance du public sur le privé, finances et agences de notation. Or, c’est ce même marché privé qui fut à l’origine de la crise et qui nous prépare d’autres crises plus fortes encore. Ironiquement, le cœur – où on retrouve FMI, économistes ultralibéraux, banques privées, etc. – qui chante le besoin de ‘réduire les déficits’ en France et dans d’autres pays européen, s’attend à ce que la réduction du déficit crée… encore plus de déficit, forçant les pays à s’endetter encore plus auprès des marchés privés ! Bientôt sur-endettés, les gouvernements deviennent forcés à s’aligner sur les désidérata des multinationales. C’est de plus en plus le cas aujourd’hui déjà et on ne sait plus qui du gouvernement élu ou de la direction du FMI décide des politiques à suivre. Le Bulletin du 10 juillet dernier du FMI pour la France ne proposait-il pas de réformer les retraites, faire pression sur les salaires, réduire les dépenses publiques, c’est-à-dire tout l’éventail des politiques actuelles ?

Où les candidats et faiseurs de politique – droite et gauche – se retrouvent comme laquais du FMI

Dominique Strauss-Kahn, directeur du FMI, et interrogé également sur France-Inter comme autre présidentiable, n’a pas besoin d’être candidat à la présidence puisqu’il dirige déjà la politique économique du pays ! Déjà avant la crise, FMI et agences de notation comme Moody’s, Standard & Poor’s, donnaient le même son de cloche : salaire minimum trop élevé, marché du travail trop rigide, la France était priée de torturer sa force de travail pour satisfaire au bon vouloir des dits marchés…C’est la grande Inquisition d’aujourd’hui, d’ailleurs est-ce un hasard si le FMI publie les « dix commandements » ?

Ces agences de notation ‘tuent’ des pays à volonté en baissant les notes – Irlande, Grèce sont ainsi obligées d’emprunter à des taux d’intérêts usuriers sur les marchés financiers privés, comme les républiques bananières et bidon, africaines ou latino des dernières 30 années, détruisant au passage tous les systèmes de sécurité sociale performants ou embryonnaires.

Suite au G20 de Séoul comme suite à la crise financière, la presse internationale a fait ses gros titres sur le retour en force du FMI. La situation est tellement avantageuse pour la finance privée aujourd’hui que l’on ne peut que supposer que dans ces milieux-là, la panique passée, les survivants se frottent les mains:  les 10 commandements du FMI imposent aux pays dits riches d’Europe la même amère pilule que l’ajustement structurel imposé aux pays pauvres (y compris par la mise en place des Objectifs du Millénaire) et qui les a désindustrialisés. La dévastation économique apportée par ces politiques-là est bien analysée dans une très grande étude sur la faille économique entre pays très pauvres et pays émergents (Latecomers in Development).

Dans le Manifeste des économistes atterrés, qui ne doit pas être vu comme un texte fondateur mais simplement un guide pour comprendre ce qui se passe en quelques mots et voir quelques alternatives, ces économistes demandent : « Pour éviter que le rétablissement des finances publiques ne provoque un désastre social et politique nous mettons en débat deux mesures: Maintenir le niveau des protections sociales, voire les améliorer (assurance-chômage, logement,,) et accroître l’effort budgétaire en matière d’éducation, de recherche, d’investissements dans la reconversion écologique… pour mettre en place les conditions d’une croissance soutenable, permettant une forte baisse du chômage. » Et ils proposent que les citoyens n’oublient pas la possibilité d’un moratoire sur une dette auprès des grandes banques privées.

Non le déficit peut être très bon, le Japon de l’après-guerre a fait fonctionner le crédit public pour alimenter ses entreprises et ses services publiques, la Chine a fait de même récemment – allant dans des politiques exactement contraires à celle proposées dans le consensus de Washington et les 10 commandements du FMI. Et puis comme il n’y a pas d’icône ou de livre saint, si l’Europe et l’euro ne peuvent pas fonctionner autrement, eh bien, la capacité de claquer la porte reste une alternative pour le peuple souverain.

—–

Quelques références
Aucune référence ne tient lieu de ‘livre saint’

  1. Manifeste des économistes atterrés, très fouillé dans la discussion sur le ‘déficit’ même si un peu bizarre dans son affirmation d’une reprise aux USA, affirmation sans substance.
  2. Livre (anglais seulement) Latecomer Development -Innovation and Knowledge for Economic Growth
    Banji Oyelaran Oyeyinka (UNHABITAT Kenya) and Padmashree Gehl Sampath (UNCTAD- CNUCED) (Routledge, 2010) Un énorme travail de recherché de septa ns portant sur une douzaine de pays et démontrant que la doctrine du FMI-Banque mondiale du ‘moins d’Etat’ entrave le développement et l’industrialisation, et même désindustrialise les pays auparavant développés, en supprimant le rôle de l’Etat, pilier de la capacité d’innover d’un pays.
  3. Livre : Le plein emploi ou le chaos, Jean-Gabriel Bliek et Alain Parguez, un livre décapant et une bonne référence en langue française sur les politiques successives qui ont amené près de 30% de chômage en France quand on ajoute toutes les formes d’emploi s précaires et RMIst.
  4. FMI : Les dix commandements de l’ajustement budgétaire dans les économies avancées
  5. Bulletin du FMI – BILAN DE SANTÉ ÉCONOMIQUE
    France : la reprise est bien engagée, mais il faut réduire la dette publique
  6. Pour un aperçu sur le contenu d’une candidature Strauss-Kahn

par Garance Upham

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 16:09

Ce n'est qu'en raison de son action politique et associative qu'il m' a été donné, comme bien d'autres, de connaître Claire Villiers. Je me souviens, en particulier, de sa venue à Noisy le Grand, un soir de réunion festive, pour soutenir le candidat PCF des cantonales que j'étais, alors qu'elle était, elle-même, en passe d'être élue régionale.
Ses amis sont mieux placés que quiconque pour savoir le travail abattu durant ce mandat, à ses côtés, avec elle, au sein du groupe communiste et alternative citoyenne à la Région Ile de France. Dans mon esprit, elle fait partie définitivement de celles et ceux qui veulent et savent rester debout, de celles et ceux qui justifient l'existence même des Alternatifs, d'abord, puis de la Fédération et de sa démarche.

En ce moment de tristesse qui dure, mes pensées fraternelles pour sa famille et ses amis.

Etienne DOUSSAIN Conseiller municipal "Noisy Solidaire, A gauche vraiment !"

claire.jpg

Claire Villiers est décédée ce vendredi 3 décembre, après avoir combattu un cancer pendant des années.

 

Pour les militant-e-s de la Fédération, la peine est très grande. Pour un grand nombre d’entre nous, nous perdons une amie. Son énergie, son courage venaient de loin.

 

Il faudrait parler de sa famille et de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne -la JOC-  aux antipodes des  traditionalistes qui défendaient « nos colonies » et l’ordre économique et social « naturel ».

Nous l’avons connue syndicaliste à l’ANPE, elle devint ainsi l’une des fondatrices de Agir ensemble contre le chômage (AC !). Il fallait bien que des syndicalistes aident une Marche des chômeurs, et que ceux-ci acquièrent une visibilité par l’action et non par la souffrance !

La CFDT ANPE était aussi un des piliers dans le regroupement, durant les années 1980, d’une opposition syndicale de lutte au sein de la CFDT.
Le courant « Tous ensemble » a lutté longtemps pour une autre orientation de la CFDT et Claire en était une des animatrices.


Avec d’autres, elle voulait « changer la politique » afin que les mobilisations populaires ne restent pas dans une impasse et puissent « entrer en politique ».


Elle a donc été tête de liste pour les régionales de 2004, en Île-de-France, à côté de Marie George Buffet. Nous espérions que cette bataille aide à des options nouvelles dans le PCF. Elue d’Alternative citoyenne, Vice-présidente chargée de la démocratie et des associations, Claire se lança, avec sa passion de bien faire et d’innover, sur le terrain et en équipe.

 

Avec quelle rage elle vécut le gâchis, l’échec des collectifs unitaires de 2006-2007 ! Et, depuis, malgré la maladie qu’elle a contenu pendant vingt ans, elle a été de toutes les luttes ; avec le souci, dans la Fédération, de ne pas s’enfermer dans les contraintes de la politique, de  repartir de l’idée « fédérons-nous ».

 

Quand le plus grand nombre se met en mouvement, comme chacun-e est transformé-e ! C’était son but essentiel : que l’activité des militant-e-s serve à cela.
Claire Villiers : une leçon de volonté, de détermination, de continuité, pour surmonter, avec les autres, les échecs et  repartir des espoirs et des richesses humaines.

 

cerises89_Page_1.jpg

cerises89 cerises89

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 10:41

On ne peut que vous conseiller d'aller sur le site de Marc Laimé pour lire la suite :

 

C'est là qu'il faut cliquer

 

 

Est Ensemble (43) : 400 000 habitants de la Seine-Saint-Denis vont payer très cher leur réadhésion forcée au SEDIF…

par Marc Laimé, 9 décembre 2010

 

Le scandale continue et prend toujours plus d’ampleur. Le Conseil communautaire d’Est Ensemble a été convoqué à la date du 14 décembre 2010 pour entériner la « convention provisoire » qui va devoir être conclue avant le terme d’une procédure qui va durer plus de trois mois, peut-être six, sait-on jamais, temps nécessaire à l’adhésion « réelle » au Sedif. Ce projet de « convention provisoire », hier encore réputée impossible, en révèle des belles : risques juridiques d’invalidation de la procédure, nouveaux tarifs exorbitants… Le scandale devient tangible.....
Partager cet article
Repost0